Soyons de véritables sentinelles

La parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots : 2 Fils de l’homme, parle aux enfants de ton peuple, et dis-leur: Lorsque je fais venir l’épée sur un pays, et que le peuple du pays prend dans son sein un homme et l’établit comme sentinelle,- 3 si cet homme voit venir l’épée sur le pays, sonne de la trompette, et avertit le peuple; 4 et si celui qui entend le son de la trompette ne se laisse pas avertir, et que l’épée vienne le surprendre, son sang sera sur sa tête. 5 Il a entendu le son de la trompette, et il ne s’est pas laissé avertir, son sang sera sur lui; s’il se laisse avertir, il sauvera son âme. 6 Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle. Ezéchiel 33:1-6

Avant de commencer ce message, je vais vous donner le sens original de certains mots afin de mieux comprendre ce que dit l’Eternel dans ce passage.

  • Le mot « peuple » vient de « ‘Am » que l’on peut aussi traduire par « nation ». Donc il peut s’agir de toutes les nations pas seulement Israël.
  • Le mot « épée » vient de « Chereb ». On pourrait aussi traduire ce mot par « glaive, instrument, machine ». La racine du mot hébreux vient de « Charab » que l’on pourrait traduire par « Attaquer, frapper, tuer, combattre ». Bien entendu il faut comprendre ici que le Seigneur accomplit un Jugement.
  • Le terme de « sonne (de la Trompette) » on pourrait aussi le traduire par « battre des mains » ou « donner un coup ».
  • Le mot « trompette » , nous le savons, vient de « Shofar ».
  • Le mot « avertis » vient de « Zahar » que l’on pourrait aussi traduire par « réprimander » ; « enseigner » mais aussi « envoyer de la lumière ».
  • Le mot « écoute, ou entendre » vient de « Sh’ma » qui veut dire beaucoup de choses. Par exemple : « entendre » ; «comprendre un langage » ; « obéir » ; « proclamer » ; « convoquer » etc.

Voilà pour les quelques explications concernant la racine des mots importants ici. Vous aurez peut-être remarqué que je n’ai pas parlé jusqu’ici du mot « sentinelle » parce qu’avant de le faire j’aimerais commencer par une question : selon vous, l’Église est-elle appelée à être une sentinelle pour ce monde ? Si je pose cette question c’est parce que certains ne croient pas que l’Église doive jouer ce rôle et pourtant…

Le mot « sentinelle » vient de l’hébreux « Tsaphah ».

Une sentinelle au sens biblique donc, observe, veille avant d’avertir quoique ce soit. Elle porte le regard sur le monde qui l’entoure afin de voir si un danger arrive pour avertir ceux qui sont avec elle. Elle est aussi, selon la Parole, un prophète aussi bien dans l’Ancien Testament que dans le Nouveau. Le terme « avertir » présent dans le NT vient du grec « chrematizo », cela vaut dire (entre autres) « être le porte-parole pour des révélations divines, promulguer les commandements de Dieu »

Une sentinelle, pour observer les alentours avec attention, va de préférence se mettre en hauteur. Une montagne par exemple.

Une sentinelle dans le sens strictement biblique donc, est appelée à se rendre sur la Montagne, pour veiller mais aussi prier afin d’être instruite par le Seigneur. On pourrait comparer le rôle de sentinelle à Moïse.

Pourquoi je fais mention de Moïse ici, tout simplement parce que la première fois où le son du Shofar a retenti, c’est dans le livre de l’Exode.

Le troisième jour au matin, il y eut des tonnerres, des éclairs, et une épaisse nuée sur la montagne; le son de la trompette (Showphar) retentit fortement; et tout le peuple qui était dans le camp fut saisi d’épouvante. Exode 19 : 16

Le son de la trompette (Showphar) retentissait de plus en plus fortement. Moïse parlait, et Dieu lui répondait à haute voix .Exode 19 : 19

Tout le peuple entendait les tonnerres et le son de la trompette (Showphar); il voyait les flammes de la montagne fumante. A ce spectacle, le peuple tremblait, et se tenait dans l’éloignement. Exode 20 : 18

Moïse est celui qui a reçu la mission de délivrer le Peuple de Dieu alors en esclavage en Egypte.

Afin de recevoir tout ce que le Seigneur lui donnerait, dont les tables de la Loi, les ordonnances, il devait se rendre sur la montagne selon que l’Eternel lui avait dit « viens » parce que c’était là-haut qu’il pouvait entrer dans la Présence du Seigneur.

Moïse avait lui aussi ce rôle de sentinelle en plus d’être le guide du peuple.

Et pour nous dans tout ça, qu’en est-il ?

Je vais prendre ici un verset bien connu pour illustrer mon propos.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Matthieu 5:14

Ce verset, on le connaît par cœur, mais comprenons-nous vraiment ce que Jésus entend par « lumière du monde ».

La lumière éclaire un endroit sombre, mais pas seulement. Le mot grec « phos » veut également dire deux choses : La vérité et sa connaissance, avec la pureté spirituelle qui lui est associée et capacité de compréhension, la vérité morale et spirituelle.

En d’autres termes Jésus nous dit ici que si nous avons reçu la faculté de comprendre, de connaître la vérité c’est pour en témoigner au monde afin que cette Lumière les éclaire sur les dangers qui viennent et les dirige sur le bon chemin pour y échapper ; et pas seulement en parlant, mais juste en étant présent parce que cette Lumière est puissante, vivante et manifeste dans nos vies .

Une sentinelle pourrait-elle avertir quoique ce soit sans la connaissance, sans la Vérité ou plus simplement sans la lumière ?

Et tout comme le méchant qui n’écoute pas la sentinelle alors qu’elle l’avertit du danger et continue dans ses voies, je cite :

« Et ce jugement c’est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Jean 3:19 »

Si je donne ce message ce soir, c’est parce que je vois beaucoup, beaucoup de chrétiens qui ne remplissent pas leur mission.

Le danger à venir pour ce monde si nous ne l’avertissons pas c’est de ne pas connaitre la grâce qui pourrait leur éviter les fléaux qui ne vont pas manquer d’arriver sur le monde entier. Et pour l’église, le danger serait de rater l’Enlèvement parce que certains ne se seront pas laissés avertir et ne seront donc pas conformes au plan de Dieu pour être enlevés car les critères de Christ pour Son Epouse sont ceux que nous pouvons lire dans Eph 5-27 « afin de faire paraître devant LUI cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. »

Revenons un court instant au récit de Moïse et lisons ce verset :

Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit : Allons ! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu. Exode 22:1

Pourquoi ce verset ? Parce que beaucoup de chrétiens sont en train de s’ériger des veaux d’or. Et lorsqu’il ne l’érige pas lui-même le chrétien baisse la garde et participe à l’adoration du veau d’or. Cela n’est pas une blague.

Il y a un danger qui nous guette tous parce que c’est le temps pour cela :

Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons. 1 Timothé 4:1

Et plusieurs sont en train de se faire avoir.

Un danger suit un autre danger mais il n’est jamais le même. Il change selon les saisons, les circonstances. Et comme je le dis ici un des plus grands dangers pour notre temps actuel c’est de rater l’Enlèvement.

Le problème est : qui annonce véritablement le Retour de Jésus ? En d’autres termes : qui avertit du Retour de Jésus ?

Ce problème est plus présent que nous pouvons le penser, parce que trop de chrétiens déclarent, et ce de manière publique, que « Jésus ne revient pas maintenant ».

Comme je l’ai dit à une sœur en Christ : même si Jésus revient dans 2 ans : nous devons avertir du retour de Jésus maintenant tout comme les disciples avertissaient et l’attendaient déjà pour leur époque. C’est d’ailleurs assez surprenant qu’en leur temps on annonçait plus Son Retour que maintenant alors que nous y sommes.

Si la sentinelle voit ce danger venir, c’est parce qu’elle a reçu la connaissance des signes, qu’elle a analysé, observé avec attention les prophéties. Cela se fait donc par la lecture de la Parole mais aussi par la prière, par une communion personnelle et vivante avec le Saint des saints.

Nous sommes dans un temps où comme le dis la Parole :

Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d’avance par les apôtres de notre Seigneur-Jésus Christ. 18 Ils vous disaient qu’au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies; 19 ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n’ayant pas l’esprit. Jude 17 à 19

Soyons des sentinelles parmi le peuple de Dieu et parmi les nations. Bien sûr qu’on se moquera de nous, même parmi les chrétiens, mais êtes-vous étonnés de cela ? Bien sûr qu’il y aura de plus en plus de veaux d’or moderne autour de nous, même parmi nous, mais souvenons-nous de ce que Dieu nous dit : « Sortez du milieu d’elle ». Ne participons pas à cela, ni de près, ni de loin. Parce que la séduction est subtile et le danger immense.

Comme le dis le Seigneur à Ezéchiel :

Si la sentinelle voit venir l’épée, et ne sonne pas de la trompette; si le peuple n’est pas averti, et que l’épée vienne enlever à quelqu’un la vie, celui-ci périra à cause de son iniquité, mais je redemanderai son sang à la sentinelle.

La sentinelle ne parlera pas s’il n’y a pas de danger. Annoncer l’arrivée de l’épée n’est pas facile surtout dans un temps où nous préférons entendre des paroles qui flattent notre égo. Ne méprisons pas cela, ne nous rendons pas coupable de par notre silence.

Et oui, la Sentinelle dans ce monde c’est l’Église. Et l’Église a une responsabilité immense, alors au nom de Jésus : ne nous déresponsabilisons en aucune manière : JAMAIS !

Que lorsque nous annonçons l’Evangile, nous l’annonçons en totalité et non partiellement comme cela se fait depuis si longtemps : annonçons le Royaume de Jésus sur la terre ! Annonçons Sa Promesse qui n’est pas seulement de nous sauver si nous nous repentons mais de régner sur la terre.

Il n’est pas dit « allez prêcher et dites vous serez sauvés avec Jésus mais il est dit « allez prêcher, et dites : Le royaume des cieux est proche. Matthieu 10:7 »

Savez-vous ce que veut dire prêchez ? Proclamer avec la suggestion de formalité, gravité et une autorité qui doit être écoutée et respectée l’Evangile de Christ.

A t-on vraiment pris la mesure de la gravité de la situation ? Sommes-nous dans le rôle que le Seigneur nous a confié ? Sommes-nous des sentinelles ? Sommes-nous véritablement la lumière du monde ?

Pour conclure je vais vous lire la deuxième lettre de Pierre qui est si actuelle:

Voici déjà, bien-aimés, la seconde lettre que je vous écris. Dans l’une et dans l’autre je cherche à éveiller par des avertissements votre saine intelligence, 2 afin que vous vous souveniez des choses annoncées d’avance par les saints prophètes, et du commandement du Seigneur et Sauveur, enseigné par vos apôtres, 3 sachant avant tout que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises, 4 et disant : Où est la promesse de son avènement ? Car, depuis que les pères sont morts, tout demeure comme dès le commencement de la création. 5 Ils veulent ignorer, en effet, que des cieux existèrent autrefois par la parole de Dieu, de même qu’une terre tirée de l’eau et formée au moyen de l’eau, 6 et que par ces choses le monde d’alors périt, submergé par l’eau, 7 tandis que, par la même parole, les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies. 8 Mais il est une chose, bien-aimés, que vous ne devez pas ignorer, c’est que, devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour. 9 Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance. 10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. 11 Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, 12 tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront ! 13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. 14 C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. 15 Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. 16 C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Ecritures, pour leur propre ruine. 17 Vous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu’entraînés par l’égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté. 18 Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ. A lui soit la gloire, maintenant et pour l’éternité ! Amen

Soyez bénis.

Nathaniel. Merci à Thérèse

Une réflexion sur “Soyons de véritables sentinelles

  1. les prophéties s’accomplissent à une telle vitesse! Et les chrétiens et les églises dorment tellement en ce moment. Elles suivent la vague des médias, elles ont peur alors qu’elles devraient être dans la paix. Elles ne pardonnent pas, elles ont peur et aiment leurs projets, leurs maisons, leurs routines plus que la parole, donc l’idolatrie. Les chrétiens sont devenus religieux comme les cathos, on est en plein dans l’apostasie
    Merci pour ton texte!

    J'aime

Commenter cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s