À l’automne, le monde sera complètement différent


Note importante de SENTINELLE SAPS: Cette vision, comme toute vision reçue par un homme, doit être examinée et éprouvée (1 Thessaloniciens 5:21 ; 1 Jean 4:1 ) Si je publie ce genre d’info, c’est parce qu’effectivement il se prépare des choses terrifiantes aux USA et dans le monde et beaucoup reçoivent des confirmations à ce sujet. Donc wait and see (attendons et regardons) comme on dit. Je sais une chose, c’est qu’effectivement, le monde est en train de changer et pas pour le mieux… pour le moment.

Le 25 juin 2020, Dana Coverstone, un pasteur de Burksville, Kentucky, a publié une vidéo dans laquelle le pasteur partage avec le public ses visions pour un futur proche, tant aux États-Unis que dans le monde entier. Pourquoi tout le monde a-t-il prêté attention à cette vidéo ?


Le fait est que la première vision du pasteur remonte à décembre de l’année dernière, mais comme toutes sortes de sensibilités sont diffusées en ligne, personne n’a prêté beaucoup d’attention à M. Coverstone.

Entre-temps, en décembre 2019, le pasteur a vu un calendrier commençant en janvier 2020. Lorsque les pages du calendrier se sont retournées, le pasteur a vu une main qui soulignait le mois de mars. La main a touché le calendrier à trois reprises, après quoi les pages se sont retournées en avril, mai et juin. En juin, la main est réapparue et a frappé dessus trois fois.

Après cela, la vision elle-même a commencé : Des foules de personnes portant des masques médicaux devant les hôpitaux, des salles de réanimation remplies de patients sous ventilation pulmonaire artificielle, des médecins avec des seringues, des ambulances qui circulent sur les routes. Puis, dans la vision, sont apparues des villes vides, sur lesquelles les vautours tournaient, et des ours erraient dans les rues désolées.

Cette vision a été remplacée par des villes où des foules de manifestants ont assiégé des bâtiments gouvernementaux. Certains bâtiments étaient en feu, et des personnes effrayées étaient assises dans des appartements et regardaient par les fenêtres. Beaucoup étaient armés. Et c’est là que le pasteur a entendu les mots : « Préparez-vous, préparez-vous, préparez-vous. »

Le pasteur ne pouvait pas interpréter tout cela parce que ce qu’il voyait était surréaliste et inimaginable dans la réalité, alors il pensait que c’était comme une sorte d’analogie avec un sens caché. Il n’a réalisé son erreur qu’en mars. 

Ainsi, le 22 juin 2020 est venu et le pasteur a eu une nouvelle vision, répétant en partie la même chose – une main et un calendrier :

Le calendrier indiquait les mois de juin, juillet, août et septembre. Puis le pasteur a vu son doigt souligner le mois de septembre et a ensuite frappé dessus trois fois. Puis le calendrier est passé à octobre, puis à novembre. Puis la main a frappé à cette date trois fois, puis a plié le poing et a frappé le calendrier. Le calendrier s’est écrasé en mille morceaux comme s’il s’agissait d’une belle animation 3D, puis la scène a plongé dans un nuage de chaos. Et puis il y a eu la vision.

Le pasteur a vu les émeutes de juin se poursuivre : les bâtiments étaient en feu, les gens se sont ralliés, etc. Seulement cette fois, la foule avait une arme à la main. Les gens tiraient à droite et à gauche, se battaient et s’entretuaient.  Les entreprises ne fonctionnaient pas et les écoles étaient vides – les bureaux étaient couverts d’une toile d’araignée. Puis le pasteur a vu les bureaux de la banque : les toits des bâtiments ont soudain disparu et ils se dressaient comme des boîtes de pierre remplies d’argent. Soudain, le vent s’est levé et a aspiré l’argent comme un énorme aspirateur.

Le pasteur Patom a vu Washington, D.C. La ville entière a brûlé et il n’y avait aucun signe de gouvernement. Des casques bleus de l’ONU ont été placés dans les rues, des soldats russes et chinois ont couru partout, et des créatures comme des gargouilles ont survolé la ville, respirant le feu, attrapant et mettant les gens en pièces. Et puis la voix a dit : « Préparez-vous, préparez-vous, préparez-vous. »

Le pasteur expérimenté allait afficher tout cela et publier l’appel sur son site web, mais la nuit suivante, il a eu une seconde vision. Le pasteur s’y est rendu à la succursale locale de sa banque et a essayé de changer l’argent pour qu’il y ait beaucoup de petits – l’église préparait une vente de quelques livres à 1,50 $ par pièce. Cependant, le caissier a regardé le pasteur avec une grande surprise à la demande de billets d’un dollar et a dit « Êtes-vous tombé de la lune et n’avez-vous pas entendu parler de l’hyperinflation ? Les petits billets sont hors de circulation ».

C’est ainsi que le pasteur a vu les choses effrayantes qui font dresser les cheveux des Américains. Et ce qui est surprenant, c’est que ces mêmes jours, d’autres personnes ont reçu des visions similaires :

Source: Râhu

Des milliers de guillotines pré-positionnées aux USA


Note de SENTINELLE SAPS: Cet article fait suite à cette série d’articles sur le même sujet: L’effondrement des États-Unis est sur le point de commencer

Une source bien documentée nous a fourni un document détaillant la distribution de machines de génocide, des guillotines, à travers l’Amérique en préparation d’une tentative de coup d’état de gauche qui verra les terroristes d’Antifa et de Black Lives Matter décapiter littéralement les conservateurs, les chrétiens et les blancs.

Cette nouvelle arrive juste après que des terroristes de gauche aient placé une guillotine devant la maison du fondateur de l’Amazonie, Jeff Bezos, déclarant que « lorsqu’ils sont menacés et que nous n’avons pas de voix, les couteaux sortent », selon Breitbart.com.

Il ne s’agit pas d’un simple symbolisme : La gauche radicale a l’intention de renverser la propriété privée et les entreprises privées dans toute l’Amérique, d’assassiner en masse tous les dirigeants politiques et les chefs d’entreprise qui soutiennent le capitalisme, et d’inaugurer un régime communiste autoritaire qui massacrera des millions d’Américains.

Voici une vidéo (en anglais) des terroristes de gauche qui menacent de tuer Jeff Bezos et pratiquement tous les autres capitalistes américains dans le cadre de leur violente tentative d’insurrection : (cliquez ici pour la lire)

Au cours du week-end, un groupe de plus de 100 terroristes de gauche a formé une foule qui a menacé d’incendier la maison d’un couple de Saint-Louis, qui défendait désormais leur maison avec un pistolet et un AR-15. Ce couple soutient notamment Black Lives Matter et a fait don de milliers de dollars aux démocrates, mais même cela n’a pas suffi à éloigner la foule violente de leur propre propriété. (La gauche lunatique mange toujours les siens tôt ou tard, parce qu’ils sont tous des sociopathes dérangés et malades mentaux).

Cela montre que les Américains s’arment alors qu’ils regardent les groupes terroristes violents de gauche – dont les médias de gauche qui fournissent une couverture narrative aux terroristes – lancer leur plan de démantèlement de l’Amérique.

« Une foule d’au moins 100 personnes a défoncé les portes historiques en fer forgé de Portland Place, les détruisant, s’est précipitée vers ma maison où ma famille dînait dehors et nous a fait craindre pour notre vie », a déclaré Mark McCloskey, selon le rapport de KMOV4. « On nous a dit que nous serions tués, notre maison brûlée et notre chien tué. Nous étions tous seuls face à une foule en colère… »

Il a notamment fait des concessions aux gauchistes en interdisant les livres des conservateurs et en transformant Amazon et Audible.com – appartenant à Amazon – en une sorte d’autel du culte des terroristes de la Black Lives Matter qui détruisent l’Amérique. Mais apparemment, ce n’est jamais assez.

La mafia veut la tête de Bezos. Et ils ne s’arrêtent pas là…

Un document de référence décrit des milliers de guillotines prépositionnées à travers l’Amérique

Maintenant, nous avons obtenu un document d’une source bien documentée qui détaille les estimations du nombre de guillotines prépositionnées à travers l’Amérique, prêtes à être déployées pour tuer en masse les conservateurs, les chrétiens, les blancs et les partisans de Trump qui se retrouvent dans les camps de la FEMA. Pourquoi des guillotines ? C’est le symbole de la Révolution française socialiste de gauche qui a utilisé des guillotines pour assassiner en masse des milliers de « dissidents » politiques, suivi par l’assassinat de révolutionnaires.

Selon ce document, des milliers de guillotines ont déjà été placées en stockage sous le contrôle des bases militaires et des camps de la FEMA. Voici quelques-unes des villes où les guillotines seraient actuellement stockées :

Seattle, Washington
Albuquerque, Nouveau-Mexique
Topeka, Kansas
Boston, Massachusetts
Bridgeport, Connecticut
Newark, New Jersey
Wilmington, Delaware
Providence, Rhode Island
Baltimore, Maryland
Washington D.C.
Boise, Idaho
Las Vegas, Nevada
Salt Lake City, Utah
Phoenix, Arizona
Billings, Montana
Denver, Colorado
Madison, Wisconsin
Chicago, Illinois
Oklahoma City, Oklahoma
Atlanta, Géorgie
Jacksonville, Floride
New York City, New York
Harrisburg, Pennsylvanie
Lexington, Virginie occidentale
Durham, Caroline du Nord
Charleston, Caroline du Sud
Dallas, Texas
St. Paul, Minnesota
Des Moines, Iowa
St. Louis, Missouri
Little Rock, Arkansas
Nouvelle-Orléans, Louisiane
Portland, Oregon
Oakland, Californie
Détroit, Michigan
South Bend, Indiana
Columbus, Ohio
Louisville, Kentucky
Nashville, Tenneessee
Jackson, Mississippi
Mobile, Alabama
Portland, Maine
Concorde, New Hampshire
Burlington, Vermont

Et voici une vidéo (en anglais) de Brighteon qui ajoute des informations supplémentaires au stockage de la guillotine (Cliquez ici pour la regarder)

En plus des guillotines, beaucoup de ces sites disposent également d' »installations de traitement des cadavres », qui comprennent un grand nombre d’incinérateurs du même type qui ont été commandés en grand nombre sous le couvert de la pandémie de covid-19.

Selon cette source, il y a littéralement des milliers de fours d’incinération positionnés à travers l’Amérique, prêts à traiter les corps après leur décapitation.

Le document met également en garde contre les 500 000 narcotrafiquants chinois qui ont été positionnés près de la frontière sud de la Californie, au Mexique, à Tijuana, prêts à envahir et à occuper la Californie dans le cadre de l’invasion mondialiste de l’Amérique. Leur but ultime est la destitution du président Trump, la destruction de la Constitution américaine et le massacre de tous les conservateurs, chrétiens et blancs.

Le pasteur baptiste Robert Jeffress a averti Lou Dobbs que les gauchistes radicaux prévoient de « sortir les guillotines »
Le mouvement terroriste de gauche « Black Lives Matter » s’est transformé en un mouvement de style jacobin de la Révolution française, le « règne de la terreur », explique Victor Davis Hanson sur WND.com. Il dit :

Je n’aurais jamais imaginé que NPR dirait à ses auditeurs de déconstruire leur bibliothèque ou qu’il y aurait des femmes qui se raseraient la tête pour ne pas avoir de cheveux non afro-américains, ou qu’elles ne privilégieraient pas leur blancheur. Quand vous avez des gens du FBI ou des travailleurs de la santé qui sont dans des mentalités de camp de rééducation, où ils plient un genou, prêtent un serment formel… Nous entrons maintenant dans un espace qui transcende même la violence. Nous sommes dans une ferveur révolutionnaire qui va changer tout ce que nous regardons, du sport à la politique, tout.

Répondant au mouvement de gauche du « règne de la terreur », le pasteur baptiste Robert Jeffress, du Premier Baptiste de Dallas, a déclaré à Lou Dobbs que les gauchistes vont « sortir les guillotines » s’ils récupèrent la Maison Blanche en novembre. Comme expliqué sur SkyWatchTV.com :

Les forces derrière la Révolution française étaient là pour éliminer les croyants en tant qu’ennemis de la France et pour faire taire les dissidents craignant Dieu. Ils ont même placé une statue de femme nue sur l’autel de l’église Notre-Dame et ont proclamé la mort du Dieu de la chrétienté. Peu de temps après, le gouvernement français s’effondre…

…certains chercheurs notent comment les praticiens de l’occultisme ont été amenés à utiliser des énergies non humaines maléfiques qui émanaient de leurs actions, symboles et incantations et qui, une fois invoquées, étaient libérées sur une société crédule pour encourager un esprit de groupe collectif destructeur. Lorsque les gens passaient ces « formes-pensées » ou mèmes de l’un à l’autre et que les idées devenaient virales, le pouvoir et la portée de « l’entité » se répandaient avec elle jusqu’à devenir une force destructrice inimaginable.

Les camps de la FEMA seront utilisés pour exécuter des dizaines de millions d’Américains qui ne peuvent pas être « rééduqués » en socialistes et communistes
J’ai récemment interviewé Celeste Solum, une ancienne administratrice de camp de la FEMA, qui avertit que la FEMA projette depuis longtemps d’asservir puis d’exterminer des dizaines de millions d’Américains.

Cette attaque génocidaire contre les chrétiens et les conservateurs est probablement déclenchée cette année, avertit Celeste. Et des guillotines sont déjà distribuées dans toute l’Amérique, stockées dans les camps de la FEMA, prêtes à être déployées comme machines de meurtre de masse. Pourquoi des guillotines ? Elles sont de faible technicité et n’ont qu’une seule pièce mobile. Elles ne tombent pas en panne et ne nécessitent ni munitions, ni électricité, ni carburant pour fonctionner. Contrairement à toutes les autres machines de mort, les guillotines peuvent être utilisées efficacement même lorsque l’infrastructure sociétale est paralysée.

De plus, les guillotines sont si simples que même des gens aussi stupides que les démocrates peuvent comprendre comment les utiliser. (Bien qu’on puisse se demander si les garçons de soja Antifa qui vivent dans les sous-sols ont la force physique de réinitialiser la lame après chaque décapitation…)

Au fait, la solution pour empêcher les gens d’utiliser des guillotines est de tirer sur les personnes qui les utilisent, au cas où vous vous poseriez la question.

Voici l’interview complète (en anglais à regarder en cliquant ici)

Depuis le début, le plan a consisté à enfermer les masses dans les camps de la FEMA
Le résultat final ? La gauche radicale et terroriste poursuit une politique de meurtre de masse visant les conservateurs, les chrétiens et les blancs. Tout ce que vous avez vu cette année – COVID-19, l’effondrement économique plandémique, les émeutes sous faux drapeau – a été conçu et déployé dans le but de pousser les gens à la famine et à la misère afin de pousser les masses dans les camps de la FEMA d’ici la fin de cette année. Une fois sur place, les gens seront triés en fonction de leur « sympathie » communiste et de leur « résistance », et ceux qui résistent au communisme seront décapités, leurs cadavres brûlés dans des fours de style nazi, gérés par des fous de gauche obéissants comme Antifa, Black Lives Matter ou simplement des démocrates ordinaires qui sont prêts à suivre les ordres, aussi fous soient-ils.

Il s’avère que la seule chose qui mettra fin à tout cela, c’est le deuxième amendement.

Vérrouillez et chargez, l’Amérique. Toute cette situation va devenir cinétique très, très bientôt, et une fois que ce sera le cas, la seule façon pour l’Amérique de survivre est que les citoyens américains battent les ennemis intérieurs qui tentent de démolir ce pays.

Il n’est pas possible de remporter la victoire par des négociations, des appels à la raison ou en votant aux élections, car la gauche anarchique a déjà truqué les médias, les géants de la technologie et les élections (par des combines de tricherie par courrier et des opérations de truquage des élections par Big Tech). La victoire ne sera obtenue que par l’éradication de tous les ennemis traîtres de l’Amérique et des fascistes autoritaires qui ont déjà admis que leur but est le meurtre en masse des conservateurs, des chrétiens et des blancs à travers l’Amérique.

Souvenez-vous :La gauche est un dangereux clan qui endoctrine les gens avec un fanatisme égrené, les transformant en marionnettes obéissantes remplies de rage émotionnelle et de bigoterie. Vous ne pouvez pas raisonner avec les membres de la secte, car ils sont immunisés contre la logique et les faits. Ils vivent dans une bulle délirante de mensonges contradictoires et de désinformation alimentée par la haine, qui est poussée par les médias d’entreprise, la CIA et les géants technologiques infiltrés par les communistes comme Facebook et Twitter.

Pour survivre, l’Amérique doit anéantir le culte de la terreur de gauche
Maintenant, pour survivre, l’Amérique doit annihiler la secte et mettre fin à l’illusion qui a poussé des dizaines de millions de personnes à croire que Black Lives Matter n’est pas un groupe terroriste militant financé par George Soros qui essaie de renverser cette nation. Il est étonnant de voir à quelle vitesse une vague de terrorisme peut être stoppée si une nation décide simplement de lutter contre l’anarchie et l’anarchie.

Si nous ne ripostons pas – ou si nous finissons paralysés par un désir tordu de nous conformer docilement à la foule pleurnicharde des médias sociaux – nous finissons tous dans les camps de la FEMA de style nazi où nous serons littéralement décapités par des fanatiques de gauche baveux qui ont subi un lavage de cerveau leur faisant croire qu’ils « luttent contre le fascisme », alors qu’ils sont eux-mêmes des fascistes autoritaires.

Enfin, si vous vous retrouvez dans un camp de la FEMA parce que vous n’avez pas pris la peine de vous préparer avec suffisamment de nourriture, d’armes à feu, de munitions et d’eau pour faire face aux perturbations à venir, c’est de votre faute si vous êtes si stupide que vous n’avez pas pris la peine de vous préparer. Le seul moyen sûr de rester en dehors des camps de la FEMA est de pratiquer l’autonomie sur tous les fronts (et de quitter les villes tant qu’il est encore temps).

Si vous vous retrouvez dans un camp de la FEMA, ne pensez pas que la milice viendra vous sauver, d’ailleurs. Ils seront trop occupés à combattre les troupes de l’ONU qui occuperont l’Amérique sous le règne de nul autre que Barack Hussein Obama. (Oui, il revient, et en tant qu’extrémiste musulman radical, il complote la destruction complète de l’Amérique).

Votre meilleur jeu ici est de vous battre comme un diable pour rester en dehors des camps de la FEMA, car entrer dans l’un d’entre eux, c’est en fait se rendre à l’abattage. Ils ne se donneront peut-être même pas la peine de vous vacciner, puisqu’ils vont vous tuer de toute façon.

Au fait, rien de tout cela n’est de la fiction. C’est ce qui va se passer, et je ne vais pas me lancer dans une telle aventure. Occupez-vous en maintenant ou vous serez détruit par elle plus tard.

Source: The Common Sense Show

Traduit par: SENTINELLE SAPS

L’effondrement des États-Unis est sur le point de commencer


Note de SENTINELLE SAPS: En raison de l’importance de cette information, et du nombre d’articles publiés sur ce sujet, cette publication est assez longue. J’ai reçu ces informations il y a déjà quelques jours, mais je préférais attendre avant de publier tout ceci et ceux, pour une raison simple: ne pas divulguer de fausses informations. Mais au vue de ces articles et de l’actualités outre-atlantique, il parait évident qu’il se prépare quelque chose aux USA. Donc je publies ceci, à vous donc de voir, de retenir ce qui est bon, mais surtout, rester confiant en Dieu.

CHAOS ET VIOLENCE

Confirmations supplémentaires sur le chaos et la violence majeure à partir du 4 juillet !

Je ne voulais pas partager ce message car il est désagréable, alors, je l’ai tapé et je ne l’ai pas publié.  Hier soir, avant de me coucher, j’ai demandé à Dieu de confirmer que c’était vrai et que ces avertissements venaient de son peuple.  J’ai placé ma main sur ma Bible et j’ai demandé à Dieu de me montrer de façon aléatoire les Écritures.  J’ai ouvert la Bible à Luc 23:26 (la crucifixion du Christ).  J’ai donc fermé la Bible et demandé à Dieu de me montrer de nouveau. J’ai ouvert la Bible à Daniel 12 (Prophétie de la Grande Période des Trouble).  Je m’endormis attristé et troublé.  J’ai été réveillé au milieu de la nuit et j’ai regardé l’horloge pour me rappeler le moment de vérifier la concordance de Strong ce matin.  Je ne peux pas me souvenir à 100% de l’heure.  J’ai donc de nouveau demandé à Dieu ce matin de bien vouloir confirmer une fois de plus que ce message devait être publié comme un avertissement et j’ai ouvert ma Bible au hasard.  Cette troisième fois, j’ai ouvert ma Bible à Ésaïe 24 (Jugements de la Tribulation).  Je suis 100% confiant que ces 3 confirmations montrent sans équivoque que Dieu veut que ce message très sérieux soit publié ?

Dans cette vidéo, de la chaîne Youtube, Une Minute à Minuit, plusieurs révélations intéressantes sont venues de Jérémy, un ancien franc-maçon du 32ème degrés.

Les francs-maçons de 33 degrés se moquent de Jésus qui a vécu 33 ans et du nombre de clous (3) dans le corps de Jésus depuis sa crucifixion.

L’homme qui est accusé du meurtre de George Floyd avait des adresses qui en contenaient toutes 17 ou 33, il a utilisé le même pseudonyme que l’officier de police hispanique et les gants qu’il portait sont tous des signes de la franc-maçonnerie et Jérémy parierait que le meurtre de George Floyd a été mis en scène.

Un membre d’une famille de francs-maçons du 33ème degrés a demandé à Jérémy s’il était excité à l’idée que des minorités se préparent à être tuées ?  J’ai une confirmation distincte sur le plan des peuples les plus puissants du monde pour tuer les minorités.  Steve de Israël News a appris que ce plan existe grâce à l’un de ses contacts avec le gouvernement.

D’autres groupes qui seront tués comprennent les chrétiens, les gens qui parlent de Jésus, les vieux et les malades.

Il a demandé à Jérémy s’il avait de la méthadone liquide.  Il est utilisé pour traiter les personnes dépendantes aux opioïdes.  Jérémy ni l’hôte ne savaient pourquoi quelqu’un pouvait en avoir besoin.  De NCBI : « La méthadone est un opiacé synthétique principalement utilisé dans la détoxication et l’entretien des patients qui dépendent des opiacés, en particulier l’héroïne, et le traitement des patients souffrant de douleurs chroniques et intenses ».

Lorsque des personnes commenceront à entrer dans les foyers pour en extraire les personnes infectées par Covid-19 (un plan poussé par l’OMS), c’est à ce moment-là que le génocide commencera.

Des statues sont supprimées dans le monde entier sans que la police ne soit autorisée à arrêter cette activité et une loi martiale sera promulguée.

Trump aura un « accident » mis en scène où il ne sera plus le président et a fait savoir que Kushner serait le vice-président.  Jérémy pense qu’Obama va revenir.

Il y aura des pannes d’électricité.  Beaucoup de gens ont besoin d’électricité pour obtenir leur eau.  Ayez un plan de la façon dont vous obtiendrez de l’eau.

Il y aura un effort important pour retirer toutes les personnes clés qui dénoncent la gouvernance mondiale/NWO pendant les pannes.

Selon sa récente conversation avec le franc-maçon du 33ème degrés, Jérémy pense que les armes biologiques vont cibler la plupart des races qui ne sont pas d’origine nord-européenne.

Sous l’aéroport de Denver, Jérémy pense qu’il y a une ville sous l’aéroport.  La famille franc-maçon de Jeremy se rendra à Denver en juillet sans date de retour. Sa mère lui a dit d’aller « à la ferme » qui est très isolée.  Certains francs-maçons sont partis il y a quelques mois et ne sont pas rentrés chez eux depuis cette période.

Jérémy a partagé que sa source lui avait dit que les « émeutes » qui se produisent actuellement ne sont pas de véritables émeutes, mais, qu’il y aura bientôt de vraies émeutes.

On a dit à Jérémy que l’Ancien Ordre Mondial se terminait et que le Nouvel Ordre Mondial commençait.

La famille de Jeremy a retiré son argent de la banque.

La Nouvelle-Zélande sera un continent réservé aux élites.  Les habitants de la Nouvelle-Zélande, appelés « la graisse », doivent être enlevés pour que les élites puissent y vivre.

Les manifestants sont payés et transportés par bus dans tout le pays, même dans les villes de moins de 2000 habitants.

Sortez des villes car elles seront plus dangereuses.

Préparez-vous !!  Préparez-vous certainement avec de la nourriture et de l’eau.

Dans cette deuxième vidéo, Youtube Channel Glory Vault, intitulée « JUILLET sera comme THE TEXAS CHAINSAW MASSACRE ?! | Mot prophétique | Avertissement », il reçoit un avertissement très sérieux concernant la mort de nombreuses personnes en juillet.  L’une des clés qui lui a été donnée lorsque le chaos se produira est quand il y aura beaucoup de gens qui regarderont l’émission « Seinfeld ».  Cet article précise qu’un marathon « Seinfeld » sera diffusé le 5 juillet sur TBS.

  • Sortez uniquement en groupe
  • Restez à la maison la nuit
  • « Des gens fous en liberté »
  • Ne sortez pas avec des gens au hasard ce mois-ci
  • Obtenez du spray au poivre, du macis et des tasers
  • Ne fais confiance à personne

Priez et concentrez-vous sur Jésus pendant cette période difficile.

Pour ajouter à un chaos encore plus important, il est question d’une « grippe bleue ». La police de New York est encouragée à se faire porter malade le 4 juillet.

Ces délais correspondent aux délais de mon dernier article concernant le chaos majeur commençant autour de la lune noire (basé sur le décodage IPetGoat ii et deux films) qui apparaîtra du 4 au 5 juillet en fonction de votre emplacement.

Après avoir écrit le dernier article de Z3 News sur cette période, j’ai demandé à Dieu de confirmer à nouveau ce moment avant de me coucher.  Je me suis réveillé d’un sommeil profond à 4:07.  Dans mon esprit, le 7/4 serait un jour de chaos car je vis dans un pays où nous écrivons d’abord le jour, puis, le mois.

Enfin, Hal Turner a cet article sur son site, mais ses informations ne sont pas toujours correctes.  « ANTIFA To Desecrate Gettysburg National Cemetery le 4 juillet – Puis MURDER & BURN dans les banlieues blanches sous le couvert de   Feux d’Artifices ».

Apportez tout cela à Dieu pour confirmation !  Nous ne devons pas avoir peur, mais, nous devons nous préparer au mieux de nos capacités.  Veuillez prendre des précautions supplémentaires à partir du 4 juillet et priez le Psaume 91 sur vous-même, votre famille, vos animaux de compagnie, votre maison et votre voiture quotidiennement.

Source: Z3News 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

L’EFFONDREMENT DES VILLES DIRIGÉES PAR LES DÉMOCRATES

EST DÉSORMAIS IMMINENT, LES CAMIONNEURS REFUSENT DE LIVRER DE LA MARCHANDISE AUX VILLES DONT LES BUDGETS DE POLICE ONT ÉTÉ COUPÉS

Aujourd’hui, près de 4 camionneurs sur 5 refusent d’effectuer des livraisons dans des villes où les démocrates ont aboli la police.

Les camionneurs sont les bouées de sauvetage des villes, apportant nourriture, carburant, médicaments et autres articles essentiels. Malheureusement, ils obtiennent peu de reconnaissance pour leur rôle crucial dans le maintien de la société et ils mettent leur vie en danger lorsqu’ils livrent dans des villes dirigées par les démocrates, qui s’effondrent dans le chaos et le terrorisme des Black Lives Matter. (BLM signifie désormais Burn, Loot and Murder.)

La violence folle, les pillages et les demandes de «réparations» des groupes terroristes de gauche, font que les camions pleins de fournitures sont devenus des cibles à haut risque. Les camionneurs ne sont pas des imbéciles, et ils décident de plus en plus d’éviter de se rendre dans les villes où les gauchistes/démocrates, orientés vers l’anarchie, ne financent plus ou abolissent la police.

Pas plus tard qu’hier, le conseil municipal de Minneapolis a voté la dissolution complète du département de police. Cela plongera Minneapolis dans un scénario d’anarchie et de chaos total, faisant qu’Ilhan Omar se sente chez elle, alors qu’elle réussit à amener l’anarchie de son pays d’origine en Amérique (Minneapolis, avec un nombre énorme d’immigrants somaliens, st maintenant la première ville de recrutement du terrorisme islamique radical en Amérique)

77% des camionneurs précisent qu’ils refuseront de se rendre dans les villes où la police n’est plus financée.

«La conduite de camions est historiquement classée comme l’un des emplois les plus dangereux du pays. En 2018, le Bureau of Labor Statistic des États-Unis a déclaré que la conduite de camions était le travail le plus meurtrier du pays », écrit CDLlife.com , un site dédié au camionnage commercial.

«Les camionneurs sont passés l’année dernière en première ligne face à la pandémie mondiale et aux manifestations. Beaucoup ont peur de ce qui pourrait arriver si la police était dissoute ou non-financée. »

CDL Life, qui dispose d’une application mobile, a mené un sondage qui a demandé aux camionneurs s’ils livreraient dans les villes où les services de police ont été non-financés ou supprimés. Jusqu’à présent, 77% des répondants ont déclaré qu’ils refuseraient de s’y rendre.

Lire la suite sur Echelle de Jacob

Via Pleins Feux

LES FASCISTES ANTIFA PLANIFIENT DES ÉVÉNEMENTS DE PERTURBATION CIVILE DANS TOUT LE PAYS LE 4 JUILLET ALORS QUE #ALLCOUNTRIESMATTER COMMENCE À S’ÉTENDRE

L’ANTIFA prévoit-elle des troubles civils à l’échelle nationale le 4 juillet ou est-ce un autre canular de Tik-Tok ? Il vaut mieux être préparé, car de toute façon, l’ANTIFA finira par se rendre dans votre ville.

Des annonces comme celle que vous voyez ci-dessous commencent à apparaître sur les sites Craigslist dans toute l’Amérique, et elles sont un cri de ralliement pour le recrutement de nouveaux soldats ANTIFA. Où trouvent-ils l’argent nécessaire pour payer leurs recrues 25 dollars de l’heure ? De la myriade d’ONG de George Soros qui blanchissent l’argent par son intermédiaire et à leur intention.

Lire la suite: NTEB (en anglais)

Traduit par: SENTINELLE SAPS

QUELQU’UN PEUT-IL ME DIRE POURQUOI FOX NEWS DIFFUSERA UN MESSAGE DE HAINE ANTI-AMÉRICAINE LE 4 JUILLET DE LA PART DU LEADER DE LA SECTE ISLAMIQUE LOUIS FARRAKHAN ?

Fox Television Station a annoncé qu’elle diffuserait le 4 juillet le « Message d’espoir » de Louis Farrakhan, leader radical de la Nation de l’Islam et prédicateur, sur sa plateforme. Sur Twitter, l’annonce de l’application de streaming se lit comme suit : « EN DIRECT SUR FOX SOUL TV : LE MESSAGE DE L’HONORABLE MINISTRE LOUIS FARRAKHAN sera diffusé en AMERIQUE le 4 juillet à 11h ET / 8h PT ». L’annonce est également liée au site web de son groupe religieux pour ceux qui cherchent plus d’informations sur le discours du ministre ou sur les principes généralement insensés du groupe religieux.

Alors que la société américaine continue de convulser à cause des demandes de groupes politiquement divisés et appâtant les minorités raciales comme Black Lives Matter, l’importante chaîne de télévision Fox a décidé que la diffusion d’un discours complet du suprémaciste et antisémite noir Louis Farrakhan le 4 juillet serait une excellente idée.

Voyons donc si j’ai bien compris. En ce moment même où l’Amérique est déchirée dans une guerre raciale vicieuse planifiée et menée par la gauche radicale, la station d’information supposée conservatrice, Fox, va présenter le prédicateur de haine raciale Louis Farrakhan dans un « sermon » diffamant les États-Unis. Le 4 juillet. Vous vous moquez de moi ? Si vous vous souvenez bien, nous vous avions averti en 2017, l’année où j’ai arrêté de regarder la Fox, qu’ils étaient devenus libéraux à l’extrême. Fox News est aussi faux que tous les autres.

Ce message de haine absurde de Louis Farrakhan devrait très bien faire passer les émeutes raciales à la vitesse supérieure, ce qui, je suppose, est le but premier de la Fox qui a mis cette ordure sur son réseau. La Fox est tout aussi libérale que MSNBC, elle a autant de liens avec la Fondation Clinton que n’importe qui d’autre. J’ai mis les gens en colère aujourd’hui sur le podcast quand j’ai souligné que Donald Trump était en train d’échouer, mais allez-y, mettez-vous en colère, parce que c’est vrai. Et maintenant, la chaîne qui, selon lui, va l’aider à se faire réélire, diffuse un message de haine anti-Trump, anti-chrétien et anti-américain de la part du plus grand musulman antisémite au monde.

La Fox s’efforce de faire couler le Trump chance, et cette parodie de programmation du 4 juillet le prouve.

Note: FOX SOUL TV est la chaîne de télévision Fox destinée au public afro-américain.

Lire la suite sur: NTEB (en anglais)

Traduit par: SENTINELLE SAPS

ÉTATS-UNIS : CES INQUIÉTANTS« BOOGALOO » PRÊTS À LA GUERRE CIVILE

(Article du 11 juin 2020) Dans les manifestations contre le confinement, puis contre le racisme, sont apparus des hommes blancs lourdement armés vêtus de chemises hawaïennes. Certains sont libertariens, d’autres proches des néonazis.

Dans les manifestations contre le confinement, puis contre le racisme, sont apparus des hommes blancs lourdement armés vêtus de chemises hawaïennes. Certains sont libertariens, d’autres proches des néonazis.

Un inquiétant mouvement a fait son apparition dans les manifestations américaines. Des hommes lourdement armés, majoritairement blancs, arborant une chemise hawaïenne et un drapeau à l’effigie d’un igloo. Ils s’appellent les Boogaloo Bois (ou Boogaloo Boys? ), s’opposent à toute forme de gouvernement et se préparent voire incitent à une nouvelle civile.

Lire la suite (payant) sur: Ouest-France

VERS UNE GUERRE CIVILE AUX ÉTATS-UNIS? «IL Y A PÉRIL EN LA DEMEURE»

(Article du 11 juin 2020): Aux États-Unis, la mort de George Floyd a accentué les tensions qui étaient déjà vives entre Républicains et Démocrates et entre la communauté noire et le reste de la population. Pour Ferry de Kerckhove, ex-diplomate canadien et professeur à l’Université d’Ottawa, les conditions d’une guerre civile pourraient bientôt être réunies… Entrevue.

Les États-Unis sont toujours plongés dans une vague de manifestations et de violences depuis la mort de George Floyd, ce citoyen noir de Minneapolis étouffé par un policier blanc. Alors que le Covid-19 continue d’y faire de nombreuses victimes, le pays connaît l’une des périodes les plus troubles de son histoire récente.

Dans un texte publié récemment dans La Presse, Ferry de Kerckhove s’inquiète de la montée des tensions au Sud de la frontière canadienne. Actuellement professeur à l’École d’Affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa, M. de Kerckhove a mené une longue carrière diplomatique au service du Canada, qui l’a notamment mené en Russie, en Égypte, en Iran et en Indonésie.

«Plus on se rapproche du 8 novembre, date de l’élection présidentielle américaine, et plus on est en droit de s’inquiéter du risque de guerre civile aux États-Unis. Ce n’est pas de la dramaturgie. C’est plutôt le résultat du refus des élus du Parti républicain de restreindre leur Président […], notamment dans le domaine des affaires étrangères et de la défense», écrit-il dans ce journal montréalais.

Sputnik a invité Ferry de Kerckhove à développer davantage son point de vue. Selon lui, la manière dont Donald Trump administre le pays et le Parti républicain a pour effet de polariser davantage la population. Le recours à la Garde nationale pour mater la révolte antiraciste serait aussi interprété comme une provocation par une grande partie de l’électorat démocrate. «Il y a un risque [de guerre civile, ndr], si un ensemble de circonstances prévalent», précise d’entrée de jeu M. de Kerckhove, qui a travaillé 38 ans pour le compte du ministère canadien des Affaires étrangères.

«D’une part, compte tendu de la pandémie, il y a la possibilité que l’on ait recours aux élections par courrier. On sait que Trump a dénoncé le vote par courrier. D’autre part, il y a la possibilité que Joe Biden gagne de très près l’élection. À ce moment-là, si Donald Trump prétendait que l’élection lui a été volée et qu’il faisait appel à ses plus gros supporters dans la rue, il pourrait y avoir des échauffourées. Ça pourrait mener à une intervention de l’armée pour sauver la mise dans un contexte de grande division», explique l’ancien diplomate à notre micro.

Signe des tensions qui montent, une vingtaine de journalistes au moins ont été attaqués, agressés et/ou arrêtés lors de manifestations récentes. Une journaliste de Sputnik a été blessée par la police alors qu’elle couvrait une manifestation à Washington.

Agressions, manifestations, Covid-19: la tension monte

Le 29 mai, des manifestants ont vandalisé les locaux du siège social de la chaîne CNN à Atlanta, l’un des épicentres de la crise. Les images du saccage ont rapidement fait le tour du monde. Une grenade détonante a notamment été lancée par des protestataires dans le hall où se trouvaient des agents de l’escouade antiémeute. La célèbre chaîne est reconnue pour son point de vue critique sur le Président controversé.

«On s’attend à ce que Donald Trump soit de plus en plus déchaîné. […] Il suffirait que les purs et durs à la défense de Trump soient encouragés par les médias sociaux pour allumer le brasier. Ça ne demanderait pas grand-chose comme étincelle. […] Je ne dis pas que ça va forcément arriver, mais je dis qu’il y a péril en la demeure et qu’il faut que les Américains en soient conscients et prévenus de ce risque pour pouvoir le contrer», avertit notre interlocuteur.

Dans une entrevue accordée à Sputnik en novembre 2018, l’historien québécois Marc Simard évoquait la perspective d’une guerre civile aux États-Unis. Il s’inquiétait notamment de la très grande quantité d’armes à feu sur le territoire. Sur les 300 millions d’armes en circulation aux États-Unis, il y aurait 106 millions d’armes de poing et 105 millions d’armes longues «variées» (pistolets mitrailleurs, fusils d’assaut, armes modifiées, etc.). «Une guerre civile est impossible s’il n’y a pas d’armes en circulation, et sur ce point, les Américains sont très bien équipés pour réussir», faisait remarquer Marc Simard.

Guerre civile possible? Une hypothèse partagée par plusieurs experts

Dans un article publié en octobre 2018 dans le quotidien américain The Sunday Times, Niall Ferguson, professeur d’histoire de l’Université Harvard, défendait aussi ce pronostic. Il prévoyait que l’élection présidentielle de 2020 pourrait provoquer «la scission définitive de la société américaine».

Cette fois, le pays ne serait pas divisé entre le Nord et le Sud, comme lors de la Guerre de Sécession (1861-1865), mais entre différents groupes antagonistes de la société américaine répartis sur tout le territoire. Un scénario qui rappelle étrangement la situation actuelle.

Pour Ferry de Kerckhove, co-auteur des Perspectives stratégiques du Canada pour 2013-2014, un rapport diplomatique de haute importance, «la question raciale ne joue pas en faveur de Donald Trump»:

«Trump n’a pas fait preuve de beaucoup d’empathie à l’égard de la situation actuelle. Il semble même incapable de se rappeler le nom de George Floyd. Il s’est aliéné une grande partie de la population et on le voit dans les sondages. Ça ne veut pas dire qu’il va perdre l’élection, car c’est très imprévisible, mais la dimension raciale est à considérer. Par contre, si l’enjeu racial ralliait massivement les gens autour de Biden, il serait peut-être possible d’éviter la guerre civile», conclut l’ancien diplomate.

Source: Sputnik News

Conclusion: Depuis quelques temps nous voyons des tensions. Le principal a retenir dans tout ceci est de se dire que peu importe quand cela débutera exactement, mais le fait que lorsque cela arrivera, ça risque de contaminé le monde entier et je pense notamment à la France qui elle, n’a pas hésité à se servir de la mort de Floyd pour crier sa colère au sujet d’une autre affaire datant de 2016. Tout cela sera donc à surveiller.

Israël sera probablement confronté à la guerre en 2020


La possibilité qu’Israël entre en guerre en 2020 a augmenté, selon un nouveau rapport publié cette semaine par l’Institute for National Security Studies , un centre d’études de l’Université de Tel Aviv.

Au centre de cette évaluation stratégique se trouve la tension entre la puissance et l’influence croissantes d’Israël dans la région et la possibilité que cette force actuelle devienne fragile et temporaire.

Cette tension découle d’une liste de facteurs qui pourraient conduire l’année prochaine à un conflit de grande ampleur et même à une guerre dans la région.

Tout cela en raison du comportement d’Israël face à plusieurs défis de sécurité nationale: la ténacité et la résolution croissantes du régime iranien, à la fois en termes de sa capacité nucléaire et ses efforts pour accroître sa présence en Syrie et dans d’autres domaines pour opérer contre Israël;Les efforts du Hezbollah pour obtenir des armes de précision; et les efforts du Hamas pour apaiser les tensions dans la bande de Gaza et influencer les termes de son accord de développement avec Israël.

Ces facteurs se produisent alors qu’Israël est au milieu d’une crise politique constante qui a paralysé son gouvernement pendant plus d’un an selon le site Ynet.

La mort de Soleimani : potentiel de changement stratégique

La présentation du rapport au président Reuven Rivlin en début de semaine a eu lieu dans l’ombre de l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani par les États-Unis, un fait qui, selon les analystes de l’institut, donne du poids à une éventuelle escalade dans la région et la nécessité d’une nouvelle stratégie israélienne.

La mort du général pourrait conduire à un nouveau potentiel dans la réalité stratégique de la région, dont la taille et l’influence restent à voir.

Il est possible que l’Iran et les États-Unis envisagent toujours de nouvelles mesures, qui illustrent l’incertitude, le manque de stabilité et la volatilité qui ont déjà caractérisé le Moyen-Orient au cours de la dernière décennie.

Ces mouvements pourraient conduire à une variété de scénarios: une escalade qui mène à un conflit à grande échelle entre les États-Unis et l’Iran, qui pourrait bien impliquer Israël; la poursuite de la situation actuelle entre les deux nations, des batailles de pouvoir et des attaques ciblées; ou même le report d’une réaction iranienne lorsque le niveau d’alerte des États-Unis et de leurs alliés est réduit.

Une échelle de menaces

Guerre dans le Nord: Selon l’Institut, la menace la plus critique d’Israël en 2020 est la possibilité d’une guerre le long de sa région frontalière nord avec les forces armées qui y sont stationnées: Iran, Hezbollah au Liban, régime syrien et les milices pro-iraniennes.

Les défis d’Israël le long de la frontière nord ont augmenté au cours de la dernière année, et Tsahal doit se préparer à une guerre sur plusieurs fronts comme scénario principal dans la région.

Cette escalade, au cas où elle se détériorerait en une guerre totale, pourrait se produire dans l’un des deux scénarios principaux.

  1. Une «troisième guerre du Liban» avec le Hezbollah, un conflit qui serait beaucoup plus violent et meurtrier que son prédécesseur de 2006.
  2. «La première guerre du nord» avec le Hezbollah au Liban, mais aussi avec les forces en Syrie et même en Irak, en Iran ou d’autres facteurs dans la région.

Le risque d’une telle escalade exige qu’Israël mène un débat exhaustif sur les avantages et les inconvénients de tout effort visant à empêcher l’ennemi d’acquérir de meilleures armes classiques (par opposition aux efforts visant à obtenir des capacités nucléaires, qui ont une large opposition) .

Israël doit tenir un débat exhaustif sur le concept d’une « réaction brutale » contre le Hezbollah et le moment opportun pour une telle action. Vous devriez également envisager des alternatives, compte tenu des derniers efforts de l’organisation terroriste pour améliorer la précision de son arsenal de roquettes.

Programme nucléaire de l’Iran: l’urgence de cette menace est encore assez faible en 2020, mais sa gravité future potentielle est beaucoup plus grande.

Israël doit se préparer au scénario le plus extrême, en dépit de son immédiateté immédiate, pour que l’Iran fasse une percée sur son chemin vers une bombe nucléaire.

Israël doit simultanément planifier deux scénarios plus réalistes: une reprise des négociations sur l’accord nucléaire avec l’Iran (une possibilité faible compte tenu de la mort de Soleimani) et le début de la « lente traînée » vers la bombe.

Les deux scénarios nécessitent une compréhension approfondie et des plans conjoints, y compris militaires, avec les États-Unis.

Guerre dans le Sud: la possibilité d’une épidémie entre le Hamas et Israël reste élevée, malgré les efforts en cours pour parvenir à un accord calme à long terme. En tout cas, la menace d’escalade le long de la frontière sud d’Israël est bien moindre que dans le nord.

Si Israël et le Hamas n’appliquent pas d’accord, cela augmente la possibilité d’une confrontation militaire à grande échelle dans la bande de Gaza, une confrontation dont aucune des parties ne veut vraiment.

Si une telle bataille se produit, Israël doit être rapide et maniable, se concentrant sur l’aile militaire du Hamas, détruisant toute l’organisation et conquérant l’enclave – et, finalement, mettant fin à l’épidémie par une médiation diplomatique qui se traduit par à une position forte pour Israël.

Les Palestiniens : L’institut exhorte à nouveau le gouvernement à essayer de relancer les négociations de paix. Si cela échoue, des mesures doivent être prises pour préserver l’image du pays en tant que nation juive, démocratique, sûre et morale.

Les préparatifs pour le lendemain de la démission du président palestinien Mahmoud Abbas sont nécessaires, tout comme le soutien continu au développement économique de l’ Autorité palestinienne .

L’Institut considère que la publication de la proposition du président Donald Trump pour la paix au Moyen-Orient, qui s’appelle depuis longtemps « l’accord du siècle », est d’une grande importance.

Ce plan tentera d’établir de nouveaux paramètres pour les conversations et de reconnaître les nouvelles réalités régionales créées au cours des 50 dernières années.

L’évaluation montre que l’absence de nouvelle planification stratégique concernant les Palestiniens est préjudiciable à Israël et pourrait conduire à une escalade en Judée-Samarie et dans la bande de Gaza.

Élections présidentielles aux États-Unis: les États-Unis iront aux urnes cette année.

L’institut recommande à Israël de souligner qu’il ne veut pas que les États-Unis combattent ou répandent du sang en son nom. Israël est un atout stratégique et un allié de confiance pour les États-Unis. Accroître ses propres capacités militaires et diplomatiques est donc la meilleure solution.

Israël doit faire tout son possible pour devenir une question de consensus pour les deux parties. Il doit également faire un effort renouvelé pour ramener le public juif américain dans la couche, une communauté qui s’est récemment distanciée du monopole du judaïsme orthodoxe sur la vie juive israélienne.

Approche sunnite: Israël doit briser le plafond de verre de la coopération avec les régimes sunnites pragmatiques du Moyen-Orient.

Les deux efforts clés pour de tels progrès sont la commercialisation de leurs capacités technologiques, économiques et de défense, qui pourraient aider ces nations dans leur lutte contre l’Iran et relever les défis économiques et innovants auxquels elles sont confrontées au 21e siècle, et la Progrès significatifs sur la question palestinienne – offrant à ces nations une couverture pour accroître leurs liens avec Israël.

Jordanie: La reconstruction des relations entre Israël et la Jordanie est un effort critique que l’institut estime devoir être mené.

Ici aussi, les «fruits de la paix» (eau, défense, gaz et projets communs) peuvent jouer un rôle dans la conclusion d’un accord avec les Palestiniens et sont essentiels pour mettre fin à l’une des périodes de relations bilatérales les plus faibles depuis le Traité de paix de 1994.

Dépenses de défense: Compte tenu de l’audace croissante de l’Iran et de sa présence continue en Syrie, en Irak et au Liban, Tsahal devrait augmenter ses niveaux de préparation sur tous les fronts: Iran, Hezbollah, Syrie et Palestiniens.

Un plan pluriannuel pour les FDI devrait être mis en œuvre, y compris un plan d’aide financière étrangère suspendu depuis deux ans, améliorer ses capacités d’attaque contre l’Iran, accroître la formation et travailler à la mise en œuvre de plans stratégiques et opérationnels appropriés pour les capacités actuelles et les capacités d’action développées par l’Iran, le Hezbollah et le Hamas.

« L’impasse politique en Israël n’a pas pu arriver au pire moment », a déclaré Rivlin en acceptant le rapport du directeur exécutif de l’INSS, Amos Yadlin.

Source: Info Israël News

Washington détaille ses sanctions contre Téhéran


Les États-Unis ont détaillé vendredi leur nouvelle salve de sanctions contre l’Iran. Après les tirs de missiles iraniens contre des bases américaines en Irak en réponse à l’assassinat du général Soleimani par un drone américain, Donald Trump avait finalement opté pour l’arme économique plutôt que militaire. Ces nouvelles sanctions visent l’industrie, mais aussi huit dignitaires iraniens.

Ces huit responsables iraniens sont impliqués selon Washington dans les tirs de missiles contre les bases américaines en Irak. Certains font déjà l’objet de sanctions américaines. Cette nouvelle salve vise aussi 17 producteurs de métaux et des sociétés minières, acier et aluminium, des composants militaires cruciaux pour la construction d’armement, assure le secrétaire au Trésor américain.

Mais selon de nombreux experts, l’effet sur le régime risque d’être négligeable, car « en matière de pression économique sur l’Iran, l’administration Trump est victime de son succès, explique l’un d’eux au New York TimesNous sommes déjà au bout de ce que nous pouvons faire en matière de pression économique maximale ».

La dernière série de sanctions américaines contre l’Iran remonte à décembre, elle visait la principale compagnie de transport du régime accusée d’envoyer des matériels destinés à la construction de missiles et au programme nucléaire, mais aussi de l’argent vers le Hezbollah libanais et le régime syrien.

Mais les principales sanctions visent le pétrole de la République islamique. En avril, Washington mettait fin à l’exemption accordée à 8 pays dont la Chine d’importer du brut iranien. « Nous avons confiance à 100% dans le fait que ces sanctions fonctionnent, assure le secrétaire au Trésor. Sans ces sanctions, dit Steve Mnuchin, l’Iran aurait récolté des dizaines de milliards de dollars. »

Source: RFI

Que le Moyen-Orient se prépare à la 3ème Guerre Mondiale !


La Bible nous dit avec précision que la troisième guerre mondiale aura lieu au Moyen-Orient, qu’elle impliquera les musulmans, qu’elle sera centrée sur Israël et le reste des nations.

J’ai eu un échange de messages avec un de mes amis prédicateurs aujourd’hui, et il m’a demandé mon opinion sur toutes les informations actuelles sur la troisième guerre mondiale, et voulait savoir à quel point je pensais que c’était probable. Alors que je réfléchissais à cette question très sérieuse, et que je commençais à revoir mentalement la Première et la Seconde Guerre mondiale, il m’est apparu évident que même si elle ne semble pas imminente, elle pourrait certainement avoir lieu étant donné le climat très particulier dans lequel nous nous trouvons maintenant.

Si une armée se campait contre moi, Mon coeur n’aurait aucune crainte; Si une guerre s’élevait contre moi, Je serais malgré cela plein de confiance. Je demande à l’Eternel une chose, que je désire ardemment: Je voudrais habiter toute ma vie dans la maison de l’Eternel, Pour contempler la magnificence de l’Eternel Et pour admirer son temple. Car il me protégera dans son tabernacle au jour du malheur, Il me cachera sous l’abri de sa tente; Il m’élèvera sur un rocher.

Psaumes 27:3-5

Pensez à ça. La Première Guerre mondiale, qui était à l’époque la guerre la plus brutale et historiquement la plus imagée de l’histoire de l’humanité, et la première grande guerre qui s’est déroulée en temps réel avec l’avènement du cinéma, a commencé lorsqu’un homme a été assassiné, l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche. La seconde guerre mondiale, la suivante, la  » guerre qui mettra fin à toutes les guerres « , a également été déclenchée par un seul homme, Adolf Hitler. Nous sommes au XXIe siècle, et un autre  » homme  » est également impliqué. Un homme, Donald Trump, a ordonné de frapper le général Qassem Soleimani d’Iran Quds, également un homme, et nous voilà.

Le Jerusalem Post avertit les Juifs du Moyen-Orient de se tenir prêts alors qu’ils sentent qu’une guerre majeure est sur le point d’éclater.

ILS PEUVENT MINER LE GOLFE PERSIQUE, ILS PEUVENT TIRER DES BARRAGES DE ROQUETTES SUR LES POSITIONS AMÉRICAINES EN IRAK, ILS PEUVENT ATTAQUER ISRAËL OU L’ARABIE SAOUDITE PAR LEURS MANDATAIRES COMME LE HEZBOLLAH AU LIBAN OU LES HOUTHIS AU YÉMEN. LES SAUDIS, SELON QQCH., « ONT MONTRÉ LA FACILITÉ AVEC LAQUELLE ILS PEUVENT ÊTRE ATTAQUÉS PAR LES IRANIENS OU LES FORCES SOUTENUES PAR LES IRANIENS. » LES RÉPONSES POURRAIENT ÉGALEMENT INCLURE LE CIBLAGE DES DIPLOMATES ET D’AUTRES OCCIDENTAUX AU MOYEN-ORIENT, PLUS PRÉCISÉMENT EN IRAK OU À TÉHÉRAN.

 » ILS POURRAIENT TENTER DE RELANCER LEURS APPAREILS TERRORISTES INTERNATIONAUX EN UTILISANT LE HEZBOLLAH ET DIVERS AUTRES ACTEURS, DONT L’IRCG « , A AVERTI M. SMYTH. « TOUT CELA PEUT SE PRODUIRE. » ET MÊME SI ISRAËL NE FAIT PAS L’OBJET DE REPRÉSAILLES DIRECTES, A PRÉVENU M. TALEBLU, « LES APPAREILS DE SÉCURITÉ IRANIENS CHERCHERONT À POURSUIVRE LA POLITIQUE DE DÉCOUPAGE D’UN COULOIR VERS LA MÉDITERRANÉE ».

TOUT LE MOYEN-ORIENT DEVRAIT SE PRÉPARER.

Là, vous l’avez d’un point de vue politique, d’un point de vue prophétique, c’est encore plus susceptible. La Bible nous dit avec précision que la troisième guerre mondiale aura lieu au Moyen-Orient, qu’elle impliquera les musulmans, qu’elle sera centrée sur Israël et le reste des nations ? Eh bien, ils sont comptés comme une  » goutte d’eau  » aux yeux de Dieu, Israël est la seule nation dont Dieu se préoccupe vraiment. Et qu’en est-il de l’Amérique ? Et bien…

Voici, les nations sont comme une goutte d’un seau, Elles sont comme de la poussière sur une balance; Voici, les îles sont comme une fine poussière qui s’envole. Le Liban ne suffit pas pour le feu, Et ses animaux ne suffisent pas pour l’holocauste.  Toutes les nations sont devant lui comme un rien, Elles ne sont pour lui que néant et vanité.

Esaïe 40:15-17

Cherchez tant que vous voulez, vous ne trouverez pas l’Amérique mentionnée comme une nation n’importe où dans la Bible comme les autres nations le sont. De temps en temps, les gens essaieront de situer l’Amérique comme les « jeunes lions » d’Ezéchiel 38, mais cela ne fera pas l’affaire. La Bible nous parle de la Russie, d’Israël, de l’Iran, du Liban, de la Syrie, de la Turquie, de l’Allemagne et de beaucoup d’autres, mais pas de l’Amérique. Nous n’avons même pas une mention, et à cause de cela, vous devez vraiment vous préparer pour ce qui se passera quand la troisième guerre mondiale arrivera vraiment. Ce ne sera pas un joli terrain pour les États-Unis.

J’aime l’Amérique, et j’aimerais nous voir profiter d’une autre saison prospère, mais regardez votre fenêtre et voyez ce qui se passe vraiment dans nos rues. Nous sommes plus divisés que nous ne l’avons jamais été depuis la guerre de Sécession, les démocrates complotent jour et nuit pour faire tomber notre président, et les pouvoirs de George Soros financés par l’obscurité atteignent un niveau de fièvre. Les gens qui vivaient à Berlin à la fin des années 1920 ont dit que si, en surface, les choses semblaient aller bien, il y avait un grondement sous-jacent très sombre et cela a incité des milliers de personnes à fuir, et avec sagesse. Pour des raisons très différentes, je ressens ces mêmes grondements chaque fois que j’allume les nouvelles sur n’importe quelle chaîne et que je me contente de regarder et d’écouter.

Source: NTEB

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Israël s’attend à une riposte après la mort du général iranien Qassem Soleimani


Le premier ministre Benyamin Nétanyahou a défendu l’opération américaine au cours de laquelle le chef des Forces Al-Qods des gardiens de la révolution iraniens a été tué.

L’assassinat par les Etats-Unis de Ghassem Soleimani, chef des Forces Al-Qods des gardiens de la révolution iraniens, vendredi 3 janvier, est une bonne nouvelle pour l’Etat hébreu.

A la fois parrain du Hezbollah libanais et responsable de l’implantation de Téhéran en Syrie, le général iranien représentait une menace de premier ordre pour Israël. Mais l’annonce de sa mort lui réserve peut-être des lendemains plus sombres. Grand allié des Etats-Unis dans la région, Israël pourrait s’attendre à d’éventuelles représailles de la part de l’Iran ou des groupes armés de la région alignés sur Téhéran.

Vendredi matin, le ministre israélien de la défense, Naftali Bennett, a convoqué les hauts responsables de l’armée pour une « évaluation de la situation » au quartier général de l’armée à Tel-Aviv. Les autres ministres ont ensuite été avisés de ne pas commenter publiquement l’opération américaine. Interrompant son voyage en Grèce après la conclusion, la veille, d’un accord sur le projet de gazoduc EastMed, le premier ministre Benyamin Nétanyahou a tenu à s’exprimer sur le sujet. Affirmant que les Etats-Unis avaient, « comme Israël », le droit de se défendre, il a ensuite félicité le président américain Donald Trump d’avoir agi « rapidement, avec force et de manière décisive ». Selon des sources citées samedi dans la presse américaine, le premier ministre israélien avait été averti de l’opération avant sa mise en œuvre.

Niveau d’alerte sécuritaire relevé

Selon les médias locaux, l’armée israélienne aurait augmenté ses systèmes de défense aérienne et terrestre, anticipant d’éventuelles représailles de la part des alliés de l’Iran : le Hezbollah au Liban, ou encore le Hamas et le Jihad islamique dans la bande de Gaza. Dans le nord du pays, le mont Hermon a été fermé aux visiteurs. L’Etat hébreu a également relevé le niveau d’alerte sécuritaire dans ses ambassades à l’étranger. « Israël n’a pas peur, assure cependant Yaakov Amidror, ancien conseiller pour la sécurité nationale de M. Nétanyahou. Israël est simplement très prudent et se prépare, au cas où. Un de nos plus grands ennemis a été tué : c’est plutôt une bonne nouvelle. »

Après l’assassinat du général Soleimani par les Etats-Unis, l’Iran s’interroge sur ses représailles

L’Etat hébreu considère depuis longtemps Ghassem Soleimani comme un défi majeur pour sa sécurité. Alors qu’il aurait eu plusieurs occasions, ces dernières années, de l’assassiner, les Etats-Unis l’en auraient, à chaque fois, dissuadé. Le général iranien a d’abord contribué à faire de la milice chiite du Hezbollah l’une des grandes organisations politiques et militaires du Liban. Il était également l’artisan de l’implantation militaire de l’Iran en Syrie. Depuis 2011, pour y empêcher le déploiement de forces et d’équipements iraniens qui pourraient viser son territoire, l’aviation israélienne a entrepris des frappes aériennes préventives en territoire syrien, ciblant des convois d’armes destinés au Hezbollah ainsi que des infrastructures attribuées aux Forces Al-Qods et aux milices chiites qui lui sont affiliées.

Source: Le Monde

Rohani propose à Erdogan de faire front commun face aux USA


Dans un entretien téléphonique, Hassan Rohani a appelé Recep Tayyip Erdogan à conjuguer les efforts de leurs pays pour faire face aux États-Unis.

Téhéran et Ankara doivent conjuguer leurs efforts pour résister ensemble aux États-Unis, a insisté samedi le Président de la République islamique Hassan Rohani dans un entretien téléphonique avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

«Notre silence face à de telles démarches agressives risque d’avoir pour conséquence des agressions encore plus insolentes», a estimé M.Rohani.

Toujours d’après lui, les actions de Washignton représentent une grave menace pour l’ensemble du Moyen-Orient et nécessitent une réponse commune.

Ces déclarations interviennent sur fond de brusque montée de tensions entre l’Iran et les USA à cause du meurtre du général iranien Qassem Soleimani dans une frappe américaine à Bagdad.

Promesses de représailles

Selon les médias locaux, le chef militaire sera enterré mardi 7 janvier dans la ville de Kerman. Le Président Rohani a qualifié l’assassinat du général de «plus grave crime commis par les États-Unis à l’encontre de la nation iranienne».

Source: Sputnik News

Le Koweït appelle à une position arabe unifiée après l’attaque américaine contre l’Iran


Le président de l’Assemblée nationale koweïtienne, Marzouq Al-Ghanim, a annoncé vendredi que les récents développements exigent une position unifiée en ce qui concerne la direction politique, tandis que les Émirats arabes unis (EAU) ont appelé à donner la priorité à la pratique et à la sagesse, suite à l’assassinat de Qassem Soleimani.

Al-Ghanim a posté sur son compte Twitter : « Les développements rapides, qui ont eu lieu dernièrement, sont très alarmants, et nécessitent une cohésion sociale forte et réelle, loin des réactions émotionnelles, des tensions et des actions irresponsables, au détriment de l’intérêt national du Koweït ».

Il a ajouté : « En tant que Koweïtiens, nous avons traversé les situations les plus difficiles, et nous avons toujours réussi à survivre aux épreuves grâce à notre sens de la solidarité, à la tolérance de nos différences, et à agir avec une vision à long terme concernant l’avenir de notre pays et de nos enfants ».

Le ministre d’État des affaires étrangères des Émirats arabes unis, Anwar Gargash, a appelé à donner la priorité aux solutions politiques plutôt qu’à la confrontation et à l’escalade.

Gargash a posté sur Twitter : « A la lumière des développements régionaux rapides, toutes les parties devraient privilégier la sagesse et l’équilibre, et se concentrer sur la recherche de solutions politiques au lieu de s’engager dans des confrontations et d’escalader la situation. »

Il a continué dans le même tweet : « Les problèmes auxquels la région est confrontée sont complexes et cumulatifs, en raison d’une crise de confiance entre les parties concernées. Traiter ces questions de manière rationnelle nécessite une approche calme et sans émotion. »

La télévision officielle irakienne a cité une source des médias des Forces de mobilisation populaire (FMP), à l’aube du vendredi, indiquant que le général de division Soleimani, commandant de la force de Quds, et Abu Mahdi Al-Muhandis, chef adjoint des FMP, ont été tués lors d’un raid aérien qui a visé leur véhicule sur la route de l’aéroport de Bagdad.

Ces développements sont survenus après que des dizaines de manifestants aient pris d’assaut le siège de l’ambassade américaine à Bagdad mardi dernier, et aient mis le feu à deux portes et à des tours d’observation, avant que la police anti-émeute irakienne ne parvienne à repousser les manifestants loin des environs de l’ambassade.

L’incursion était une réponse aux frappes aériennes menées par les forces américaines, dimanche, visant des sites de la Brigade irakienne du Hezbollah, une des factions du PMF dans le gouvernorat d’Al-Anbar, qui ont fait 28 morts et 48 blessés parmi les combattants affiliés au bataillon attaqué.

Les Etats-Unis ont lancé des frappes aériennes en réponse aux attaques de missiles menées par les factions contre les bases militaires irakiennes accueillant des soldats et des diplomates américains, au cours desquelles un entrepreneur civil américain a été tué près de la ville de Kirkouk.

Les responsables américains ont accusé l’Iran de lancer des attaques de missiles contre les bases militaires accueillant des soldats et des diplomates américains en Irak, par l’intermédiaire de ses mandataires des factions chiites, ce que Téhéran a nié précédemment.

Source: Middle East Monitor

Traduit par: SENTINELLE SAPS

Trump menace de frapper 52 sites en Iran, après la promesse iranienne de venger la mort de Soleimani


Le Hachd a appelé les Irakiens à s’éloigner « d’au moins 1000 mètres » des sites où sont présents les Américains

Les Etats-Unis ont sélectionné 52 sites en Iran et les frapperont « très rapidement et très durement » si la République islamique attaque du personnel ou des sites américains, a averti samedi le président Donald Trump.

Certains de ces sites iraniens « sont de très haut niveau et très importants pour l’Iran et pour la culture iranienne », a souligné M. Trump sur Twitter.

Si l’Iran se livre à des attaques anti-américaines comme il a menacé de le faire, « ces objectifs et l’Iran lui-même SERONT FRAPPES TRES RAPIDEMENT ET TRES DUREMENT », a prévenu M. Trump. « Les Etats-Unis ne veulent plus de menaces! »

L’Iran a promis de venger la mort du puissant général iranien Qassem Soleimani, tué vendredi par une frappe aérienne américaine à Bagdad.

M. Trump a souligné que le chiffre de 52 sites iraniens correspondait de manière symbolique au nombre des Américains qui avaient été retenus en otages pendant plus d’un an à partir de la fin de 1979 à l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran.

Samedi soir, des roquettes et obus de mortier se sont abattus quasi-simultanément dans la Zone verte de Bagdad, où se trouve l’ambassade américaine, et sur une base militaire plus au nord, où sont déployés des soldats américains, sans faire de victimes.

Après les attaques de samedi soir, les Brigades du Hezbollah, la faction la plus radicale du Hachd, ont appelé les forces de sécurité irakiennes à s’éloigner « d’au moins 1.000 mètres » des sites où sont présents des soldats américains à partir de dimanche à 17h00 (14h00 GMT).

Le Parlement irakien doit tenir dimanche une séance extraordinaire au cours de laquelle il pourrait voter l’expulsion des 5.200 militaires américains déployés en Irak.

Source: i24 News