Abou Dhabi : la Maison d’Abraham réunira église, mosquée et synagogue


Note de SENTINELLE SAPS: Cet article date de novembre dernier. Je pensais l’avoir publié, mais visiblement non… A lire en tout cas !

La Maison de la famille d’Abraham sera située sur l’île de Sadiyaat et doit être construite d’ici 2022.

Annoncée en février dernier, la Maison de la famille d’Abraham, qui doit être construite à Abou Dhabi d’ici 2022, réunira église, mosquée et synagogue. Cet édifice dans la capitale des Emirats arabes unis visera à promouvoir le dialogue inter-religieux et la co-existence.

Il s’agit du premier projet du Haut Comité, né en septembre dernier, issu du Document sur la fraternité humaine, signé par le pape et le grand imam de l’université Al-Azhar, principale autorité de l’islam sunnite dans le monde, en février.

À l’occasion de cette signature, lors de sa visite des Emirats en début d’année, le pape François avait rencontré les protagonistes du projet, dont le grand imam d’Al-Azhar, Ahmed al-Tayeb. Les deux hommes se sont à nouveau rencontrés ce vendredi au Vatican.

Le responsable musulman était notamment accompagné du vice-Premier ministre des Emirats Arabes Unis, Saif bin Zayed Al Nahyan, et de l’ambassadeur égyptien au Vatican, Mahmoud Samy.

La Maison de la famille d’Abraham sera située sur l’île de Sadiyaat. L’architecte britannique Sir David Adjaye a été nommé pour mener à bien le projet.

Parmi les membres du Haut Comité, on retrouve : Irina Georgieva Bokova, ancienne directrice générale de l’UNESCO ; le cardinal Miguel Ángel Ayuso Guixot, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux du Saint-Siège : le juge Mohamed Mahmoud Abdel Salam, ancien conseiller du grand imam d’Al Azhar ; Son Éminence le cheikh Ahmad At-Tayyeb ; le rabbin M. Bruce Lustig, grand rabbin de la congrégation hébraïque de Washington ; Mgr Yoannis Lahzi Gaid, secrétaire personnel du Saint-Père ; le professeur Mohamed Hussein Mahrasawi, président de l’université Al-Azhar ; Mohamed Khalifa Al Mubarak, directeur du département de la culture d’Abou Dhabi ; le Dr Sultan Faisal Al Remeithi, secrétaire général du Conseil des aînés musulmans ; et Yasser Hareb, présentateur de télévision et écrivain émirati.

Source: Times of Israël

La croix: Signe d’une malédiction


Pourquoi le Ku Klux Klan brûle-t-il des croix ?  Ils en ont eu l’idée d’un film.

La tactique terroriste consistant à brûler des croix autrefois popularisée par le Ku Klux Klan persiste toujours comme une arme potentielle de terreur en 2019.

Si je voulais partager l’évangile de Jésus-Christ avec vous, je pourrais frapper à votre porte pendant que le soleil brille et vous inviter poliment à venir à l’église avec moi.  Après que vous ayez donné votre réponse, je vous remettrais probablement un tract évangélique et vous remercierait de votre temps.  Cette invitation serait étendue indépendamment de votre race, de votre sexe ou de toute autre preuve extérieure de qui vous êtes.  D’un autre côté, si je voulais vous terrifier, je me rendrais chez vous la nuit, avec un groupe d’amis qui porteraient tous une capuche et une robe, mettraient une énorme croix sur votre pelouse et y mettraient le feu.  Voyez-vous la différence ?

La croix, portée autour du cou de millions de chrétiens, n’est pas un symbole du Christianisme, c’est une arme de meurtres conçue par le KKK d’il y a deux mille ans, les Romains.

Parlez à un homme du Klan d’une croix qui brûle et il vous corrigera en disant qu’il se réfère à cette pratique comme étant un « éclairage de la croix ». Quand ils le font, ils se contentent de « laisser la lumière du Christ briller » devant leur prochain.  Barry Black, un dirigeant du Klan qui a interjeté appel de sa condamnation pour incendies en Virginie, a décrit l’incendie de la croix comme  « un rituel très sacré »« Nous n’allumons pas la croix pour la profaner », a-t-il déclaré au Roanoke Times, en 1999.  « Nous l’allumons pour montrer que le Christ est toujours en vie. »  La combustion symbolise le « brûlage du mal ».  Ouais, voulez-vous acheter une propriété en bord de mer dans le Kansas ?

« Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous, car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois. » (Galates 3:13)

Voici un autre choc.  La croix, portée autour du cou de millions de chrétiens, n’est pas un symbole du Christianisme, c’est une arme de meurtres conçue par le KKK d’il y a deux mille ans, les Romains.  Les chrétiens du premier siècle ont utilisé un poisson comme symbole de leur nouvelle foi retrouvée, pas une croix. La Bible dit que la croix est une malédiction et quiconque y est suspendu est maudit.  La croix est l’endroit où Jésus est devenu une malédiction pour nous sauver, et, Dieu merci, il l’a fait, mais devinez quoi ?  Il a dû le faire à cause de nos péchés sales et pourris, ce qui est honteux comme le dit Hébreux 12:2.  Alors, pourquoi mettriez-vous quelque chose comme ça autour de votre cou ?  Et, pourquoi voudriez-vous en planter une dans la cour de quelqu’un et le mettre en feu ?

Vous seul pouvez répondre à la première question, mais je peux me permettre d’essayer la deuxième.

Aucune personne qui a été lavée par le sang versé de Jésus-Christ sur la croix au Calvaire n’aurait jamais, dans un million d’années, fait quoi que ce soit avec un groupe dégoûtant comme le KKK.  Le Ku Klux Klan, malgré leurs revendications, n’est pas un groupe « chrétien » et est en fait réfuté par la Bible dans les deux testaments.  Si vous êtes un membre du KKK ou un partisan qui lit cet article dès maintenant, vous devriez vous repentir de cette ordure et demander à Dieu de vous en pardonner.  Et, arrêtez de vous appeler chrétien parce que vous n’êtes rien de tel.

Pourquoi le Ku Klux Klan brûle-t-il des croix ?  Ils en ont eu l’idée d’un film.

DE TIME LINE : En regardant vers l’est lors d’une froide nuit de Thanksgiving en 1915, les habitants d’Atlanta ont été accueillis avec un regard inconnu. Quinze miles plus loin, le sommet aride de Stone Mountain était illuminé par des flammes s’élevant très haut dans le noir.  La ville, encore sous le choc d’un été d’antisémitisme angoissé par la condamnation pour meurtre et le lynchage ultérieur de l’industriel juif Leo Frank, aurait été excusée de penser que la croix géante brûlante était une œuvre de vengeance juive.  En fait, ce sont les mêmes hommes violemment anti-immigration qui ont commis l’acte récent de justice populaire et qui inaugurent maintenant le renouvellement du Ku Klux Klan. C’était la première fois qu’une croix en feu était utilisée comme symbole de la haine en Amérique.  Mais, l’acte, autrefois anodin, deviendrait bientôt une des caractéristiques du Klan, toujours assimilé à de l’intimidation, de la peur et de la violence dans le sud et au-delà.

Au sommet de la montagne, quinze hommes menés par William Joseph Simmons, étudiant en médecine et ancien combattant ayant échoué, avait été inspiré par le nouveau film populaire La Naissance d’une Nation.   Le film muet de D.W. Griffith, basé sur le roman de 1905, L’Homme du Klan : Une romance historique du Ku Klux Klan, comprend des scènes représentant des membres du Klan en train de brûler des croix avant de lyncher un homme noir accusé de meurtre.  Simmons et sa compagnie, qui venaient de commettre leur propre acte de justice extrajudiciaire, ont adopté le symbole de la croix enflammée.  Mais, les origines de cette pratique étaient bien loin de la cohue raciste suscitée par la seconde venue du Klan.

Les incendies de croix remontent à l’Europe médiévale, lorsque des membres de clans écossais incendiaient des collines en guise de déclaration de défi militaire ou d’appel à l’action des soldats avant le combat.  Aujourd’hui, le KKK s’est beaucoup inspiré des fraternités écossaises.  Les rituels, les cagoules, tout le « clan ».Mais, la combustion croisée ne faisait pas partie de la série avant La Naissance d’une Nation.  (Et qui dit que la violence au cinéma n’a aucun effet ?)

Depuis lors, mettre le feu à une croix est devenu presque synonyme de KKK, son objectif premier étant l’intimidation.  (Bien sûr, vous n’avez pas besoin d’une croix pour le faire.)  Mais, incorporer une iconographie religieuse peut ajouter un peu de mystère à la menace.

Certes protestant, le Klan a toujours prétendu qu’il « allumait la croix » en signe de célébration et non à la brûler malicieusement.  Et, dans une certaine mesure, la loi a accepté.  La décision rendue par la Cour Suprême en 2003 dans l’affaire Virginia vs. Black a invalidé une loi de l’État qui classait les brûlages de croix comme une intimidation prima facie.  L’affaire du Premier Amendement reconnaissait la capacité du KKK à exprimer des « messages d’idéologie partagée », laissant le fardeau de la preuve à l’État de prouver son intention d’intimider.

Aujourd’hui, le nombre de membres dans le KKK est réduit à environ 5000 dans l’ensemble du pays.  C’est une infime fraction du sommet de 4 millions atteint dans les années 20, mais non moins problématique, car la haine continue de se manifester de manière un peu plus subtile.  Et, si la récente controverse au sujet d’un brûlage de croix prévu pour la Caroline du Nord en mars 2017 est un indicateur, la pratique persistera probablement aussi longtemps qu’il y a de la haine pour les nourrir.

La naissance d’une nation

L’histoire est généralement écrite par les gagnants.  Mais, ce n’était pas le cas lorsque La Naissance d’une Nation a été libérée le 8 février 1915.  En un peu plus de trois heures, le film épique controversé de D.W. Griffith sur la guerre civile et la reconstruction a décrit le Ku Klux Klan comme de vaillants sauveurs d’un sud de l’après-guerre ravagé par des pilleurs nordistes et des noirs libérés et immoraux.  Le film était une superproduction instantanée.  Et, avec une cinématographie innovante et un point de vue faussé par les Confédérés, La Naissance d’une Nation a également contribué à raviver le KKK.

Jusqu’à ses débuts dans le film, le Ku Klux Klan, fondé en 1865 par des vétérans confédérés du Parti Démocrate à Pulaski, dans le Tennessee, était une organisation régionale sudiste pratiquement anéantie par la suppression du gouvernement.  Cependant, le récit de la naissance d’une nation accusée par des considérations raciales, Jim Crow, ainsi que le climat anti-immigrés américain, ont amené le Klan à s’aligner sur le succès du film et à l’utiliser comme outil de recrutement.

Source: Now The End Begins

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Pourquoi l’Enlèvement doit précéder la Grande Tribulation ?


Je reposte ici un article datant de 2014 car il est toujours bon de se rappeler des promesses de Dieu en ce qui concerne l’Épouse de Son Fils. Depuis quelques années déjà, de plus en plus de chrétiens ont abandonnés l’idée que Jésus viendrait cherché Son Épouse avant la Grande Tribulation et c’est assez problématique. Souvenons-nous encore une fois que Jésus nous exhorte à une chose extrêmement importante pour notre temps:

 Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?

Luc 18:8

La foi, c’est la confiance en ce que déclare la Parole, la confiance aux promesses de Dieu pour Son peuple.

Avant de débuter l’article en question, je vous propose différentes preuves bibliques que oui, l’Enlèvement DOIT avoir lieu avant la GT. Car n’oublions pas une chose, la GT c’est le règne de l’Antéchrist sur la terre.

  • L’Eglise n’est pas destiné à périr sous la main du diable. Si l’Eglise est présente durant cette période elle sera vaincue car la prophétie qu’à donné Jean dit bien que les saints seront vaincus (Apocalypse 13:7)
  • La GT dans son ensemble représente la Colère de Dieu. Or, l’Epouse de Christ n’est pas destiné à la Colère de Dieu. ( 1 Thessaloniciens 5:9) Demandez-vous une simple chose: pourquoi Jésus a-t-il bu la coupe de la Colère de Dieu si nous, qui avons été rachetés nous devrions la reboire ? (Luc 22:42)
  • Aussi, sachant que Jean a vu ce qu’il se produit sur Terre durant cette période terrible, pourquoi ne mentionne-t-il pas (pas même une fois) la présence de l’Épouse ? Car si l’Eglise serait présente durant cette période, Jean l’aurait sans doute vu, car elle aura jouer un grand rôle.
  • Rappelons-nous aussi, que l’Enlèvement à venir est bien l’une des seules choses qui nous fassent tenir encore debout, car c’est bien une bienheureuse espérance pour ceux qui y croit.

Mais, et là je vais assez dur dans mes propos, il devient évident d’une chose parmi ceux qui propage cette vision qui dit que l’Eglise (les vierges sages de Matthieu 25) devra vivre cette période, ce sont des loups dans la bergerie, car il est évident que ce genre de théologie retire toute la paix, apporte la peur et la crainte. Aussi, je défis quiconque de me dire que la Bible déclare ne serait-ce qu’une fois que l’Épouse de Christ passe par la GT. Il ne faut pas confondre persécutions (que l’Eglise subit depuis près de 2000 ans et que Jésus a annoncé) avec la GT. Parce que si vous confondez cela, je vous le dis, la GT n’a pas une durer de 7 ans, mais de plus de 2000 ans. Oui nous avons tous (et nous le sommes encore) persécutés de différentes manière.

Mais lorsque je lis un peu partout que l’Épouse doit vivre des persécutions terribles durant la GT, j’aimerais re-dire une chose: je suis surpris que vous souffrirez pas encore assez, car des milliers et des centaines de milliers de nos frères qui meurent chaque année à cause de leur foi. Dites leur à eux, qu’ils ne sont pas persécutés OU PAS ASSEZ…. Qu’ils doivent encore souffrir.

De plus, j’ai remarqué tout au long des ces dernière années une chose: ceux qui croient en l’Enlèvement après la GT, sont également ceux qui prient sans cesse pour retarder la venue de Christ. Pour 2 raisons principales: la peur…. et la peur. Mais la Parole nous enseigne appelé à l’établissement du royaume de Christ sur la Terre, à lui dire: Viens. 

L’Esprit et l’Epouse disent: VIENS ! (Apocalypse 22:17)

Pour terminer ce petit avant propos, j’aimerais encore spécifier une chose: rappelons-nous que parmi le peuple de Dieu, parmi le royaume des cieux, il y a 2 catégories: les vierges sages ainsi que les vierges folles. Qui sera enlevées (parmi le peuple) ? Les 10 vierges (folles et sages) ou bien alors que les 5 vierges sages ? Je vous renvois vers Matthieu 25.

SENTINELLE SAPS

Il nous est arrivé, par le passé, de mentionner que l’Antichrist ne sera pas opposé à CHRIST, comme pourraient le croire certains, mais qu’il prétendra être le CHRIST. Ceci étant dit, il faudra une église dite « chrétienne » sur la terre afin de suivre et de supporter ce faux « CHRIST », d’où l’apostasie que nous voyons croître aujourd’hui, dont le but est de créer une église apostâte qui sera l’épouse terrestre de l’Antichrist, tout comme la véritable Église est l’épouse céleste de CHRIST. Tel est le rôle important joué en ces « derniers jours » par le mouvement du Nouvel Âge et le nombre toujours croissant d’illusions et de séductions.

Grâce à un faux évangile, à de faux prophètes, à des pratiques religieuses à caractère occulte ainsi qu’à des « signes et miracles » trompeurs, les églises d’aujourd’hui se remplissent de milliers de gens qui se disent chrétiens mais qui ne le sont pas. Laissés en arrière au moment de l’Enlèvement, et heureux que l’influence « négative » de ces fauteurs de troubles qui se seront évanouis on ne sait où ne leur barrent plus le chemin, ils vénéreront et suivront fidèlement l’Antichrist, croyant qu’il sera le véritable CHRIST et que les choses n’auront jamais été aussi bien pour eux. Un « christianisme » œcuménique, en association avec toutes les religions, sera plus prospère et se portera encore mieux après l’Enlèvement que ce ne fut le cas auparavant. Le facteur d’unification sera l’intérêt porté à la Mère Terre. La propagande pour la paix et la plénitude écologique deviendront la nouvelle vérité à la base du christianisme, conformément à ce qu’a déjà décrété le Conseil mondial des Églises.

Loin d’être une excuse inventée par ceux qui désirent éviter la persécution (qui pourrait être très grande, en Amérique avant l’Enlèvement), l’Enlèvement aura lieu avant la Grande Tribulation pour un certain nombre de raisons : Premièrement, pour enlever de la terre tous les véritables chrétiens. Si ces derniers étaient présents au moment où l’Antichrist sera révélé, ils s’opposeraient à lui et l’exposeraient au grand jour. Une telle opposition doit être évitée afin de donner à Satan et à l’homme, sous le leadership de l’Antichrist, la pleine liberté de prouver que la terre peut redevenir un jardin d’Éden sans l’aide de DIEU. L’ESPRIT SAINT, qui est omniprésent aujourd’hui, continuera Son œuvre de conviction et attirera plusieurs âmes à CHRIST pendant la Grande Tribulation. Cependant, l’influence restrictive qu’Il a exercée dans ce monde au travers de milliers de véritables chrétiens sera soudainement retirée, laissant dans les foyers, dans l’entourage, dans les affaires et dans les écoles un vide moral et spirituel presque impossible à imaginer.

Une autre raison justifiant la nécessité d’un Enlèvement avant la Tribulation est que l’Antichrist recevra de DIEU le pouvoir « de faire la guerre aux saints et de les vaincre » (Apocalypse 13:7). Un tel destin ne peut être réservé à l’Église puisque CHRIST a dit que « les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle » (Matt. 16:18). De plus, les véritables chrétiens ont l’autorité et le pouvoir de « résister au diable » et « il fuira loin de vous » (Jacques 4:7) car « Celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde » (I Jean 4:4). Ainsi, le fait que l’Antichrist reçoive de DIEU le pouvoir « de faire la guerre aux saints et de les vaincre » (c’est-à-dire de les tuer), prouve que la véritable Église ne sera plus là.

Les « saints » dont il est question sont ceux qui n’ont pas entendu et rejeté l’Évangile avant l’Enlèvement et qui croiront en CHRIST durant la Grande Tribulation. Ils paieront leur foi de leur vie. Ceux qui prendront la marque de la bête subiront la colère de L’AGNEAU alors que ceux qui la refuseront seront massacrés par l’Antichrist. Ceci élimine l’éventualité d’un Enlèvement post-Tribulation (après la Tribulation), puisqu’il resterait très peu de chrétiens, si même il en restait, pour être enlevés à ce moment. De plus, ces chrétiens qui seraient encore en vie, en voyant le jugement de DIEU déversé sur l’humanité et sur les armées terrestres réunies pour la bataille d’Harmaguédon dans le but de détruire Israël, sauraient sans l’ombre d’un doute que la seconde venue de CHRIST est sur le point de se produire, et ils veilleraient afin de Le voir arriver. CHRIST a pourtant déclaré qu’Il reviendrait à un moment où la surveillance serait tellement relâchée que même les « cinq vierges sages » « dormiraient paisiblement ». Il a donné cet avertissement: « … car le FILS de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas » (Matt. 24:44). Difficile de croire que ce sera en plein milieu de la plus grande destruction jamais connue par le monde !

L’« homme du péché », l’Antichrist, recevra de DIEU le pouvoir « de faire la guerre aux saints et de les vaincre » (Apocalypse 13:7).

Pour mieux comprendre comment les événements actuels préparent le conflit final entre CHRIST et l’Antichrist, il serait approprié de considérer certaines similitudes et certains contrastes entre ces deux antagonistes. Tout d’abord, le déroulement des événements est entre les mains de DIEU. Bien que nous ne puissions connaître le jour et l’heure du Retour de notre SEIGNEUR, la Bible nous donne un certain nombre d’indices concernant le « timing » général de ce grand événement.

Un jour précis est prévu pour la seconde venue de CHRIST tout comme il y en eut un pour Sa première venue : « … mais lorsque les temps ont été accomplis, DIEU a envoyé Son FILS … » (Galates 4:4). Ainsi en est-il pour l’Antichrist. Bien que déjà présent en ce monde et attendant dans les coulisses de la scène mondiale, cet « homme du péché », connu comme « l’homme impie », ne pourra user de son pouvoir qu’au temps fixé par DIEU : « Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps » (II Thess. 2:6).

Ce qui est intéressant, c’est que l’empire romain joue un rôle important pour la révélation du MESSIE et de Satan. L’ancienne Rome a préparé la voie pour la naissance de CHRIST : « En ce temps-là on publia un édit de César Auguste, pour faire le dénombrement des habitants de toute la terre. » (Luc 2:1). C’est ce décret qui a poussé Joseph et Marie à se rendre à Bethléem afin que puisse s’accomplir la prophétie de Michée 5:2. De plus, JÉSUS devait être exécuté à l’époque du règne de l’empire romain, qui a introduit la crucifixion, pour que s’accomplisse le Psaumes 22.

Pour que CHRIST revienne une seconde fois, l’empire romain doit revenir à la vie, ce qui ressort clairement de l’interprétation de Daniel selon laquelle les différentes parties de la statue qu’avait vue Nebucadnetsar (« … La tête de cette statue était d’or pur; sa poitrine et ses bras étaient d’argent, son ventre et ses cuisses étaient d’airain; ses jambes, de fer … » Daniel 2:32-33) représentaient quatre royaumes : l’empire babylonien, l’empire des Mèdes et des Perses, l’empire grec ainsi que l’empire romain. Que « les pieds, en partie de fer et en partie d’argile », représentent le quatrième royaume revenu à la vie au cours des derniers jours ressort clairement du verset suivant : « Dans le temps de ces rois (qui sont représentés par les dix orteils), Le DIEU des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit … et Il brisera et détruira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement » (Daniel 2:44).

Cette prophétie ne fut pas accomplie à la première venue de CHRIST, c’est pourquoi Il doit revenir afin d’en permettre l’accomplissement. Quand ? « Dans le temps de ces rois », c’est-à-dire quand l’empire romain sera revenu à la vie et que de son sein s’élèvera l’Antichrist. Au moment de Sa seconde venue, loin d’être « un agneau que l’on amène à la boucherie », CHRIST reviendra cette fois dans la puissance et dans la gloire afin d’exécuter Son jugement contre ceux qui L’ont crucifié et détruire cet empire impie. Ainsi, même si la date ne nous est pas donnée, l’époque du Retour de CHRIST est clairement indiquée.

Une autre raison pour laquelle il est essentiel que l’empire reprenne vie est de permettre à l’Antichrist de paraître. Daniel a prophétisé que « le peuple d’un chef qui viendra (c’est-à-dire l’Antichrist) détruira la ville et le sanctuaire … » (Daniel 9:26). En l’an 70, les armées romaines, sous les ordres de Titus, ont détruit Jérusalem et le Temple. C’est donc du sein de ce peuple que doit s’élever l’Antichrist. Cela ne signifie pas nécessairement qu’il sera romain puisque les nombreuses légions de l’ancienne Rome provenaient de plusieurs coins de l’empire. Il doit cependant s’élever du sein de ce royaume, et pour que cela soit rendu possible, l’empire romain doit revenir à la vie. Nous voyons aujourd’hui cette remarquable prophétie s’accomplir juste sous nos yeux.

Le fait que l’Antichrist soit appelé « le prince qui viendra » indique que tout comme les anciens Césars, il régnera sur l’empire lorsque ce dernier sera « revenu à la vie ». De plus, l’ancien empire romain n’était pas seulement une entité politique, économique et militaire mais aussi une religion ayant à la tête de sa prêtrise un dieu-empereur. C’est ainsi que conjointement à un gouvernement mondial, une religion mondiale, dirigée par le nouveau César qui ne sera nul autre que l’Antichrist, doit être instituée dans les derniers jours, exactement comme l’indique Apocalypse 13.

Durant les vagues périodiques de la persécution romaine endurée par les premiers chrétiens, tous les citoyens de l’empire devaient se prosterner devant une image du César de l’époque et l’adorer comme dieu. Ceux qui refusaient étaient tués. La même chose se produira sous le règne de l’Antichrist dans l’empire romain revenu à la vie : « Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dans le Iivre de vie … et qu’elle fasse que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête [l’Antichrist] soient tués » Apocalypse 13:8-15.

Il serait tout aussi intéressant de considérer les contrastes entre CHRIST et l’Antichrist. Notre SEIGNEUR fut méprisé et rejeté par Israël et par le monde alors que l’Antichrist sera acclamé. Les hommes se sont moqués de CHRIST et L’ont ridiculisé, alors que l’Antichrist, lui, recevra des louanges. Le cri de ceux qui ont rejeté CHRIST était : « Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous ! » Il est terrible de réaliser que l’Antichrist sera accepté à Sa place non seulement par le monde mais aussi par Israël. JÉSUS a dit aux leaders juifs de Son temps : « Je suis venu au Nom de Mon PÈRE, et vous ne Me recevez pas; un autre vient en son propre nom, vous le recevrez » (Jean 5:43).

Le Royaume de CHRIST, qui est un Royaume de lumière et de vérité, est un Royaume céleste (« Mon royaume n’est pas de ce monde » Jean 18:36), alors que celui de l’Antichrist, un royaume de ténèbres fondé sur le mensonge et la tromperie, est entièrement de ce monde. II est triste de voir que tant de chrétiens évangéliques s’attachent de plus en plus à ce monde, se joignant aux catholiques, aux mormons ainsi qu’à d’autres cultistes et occultistes pour atteindre les objectifs politiques et sociaux de ce royaume terrestre, perdant par le fait même leur espérance céleste. L’Église primitive était communément appelée l’Ekklesia, les élus qui n’étaient désormais plus de ce monde (Jean 17:6-16), qui attendaient impatiemment (I Thess. 1:10) que CHRIST revienne pour les emmener au Ciel (Hébreux 9:28Jean 14:2-3). C’est cette même espérance qui doit nous animer aujourd’hui.

Bien des mystères entourent CHRIST et l’Antichrist. De CHRIST, Paul écrit : « … le mystère de la piété est grand : DIEU a été manifesté en chair … » (I Tim. 3:16). Concernant l’Antichrist, il écrit : « Car le mystère de l’iniquité agit déjà » (II Thess. 2:7). Tous deux ont une épouse : l’une est une vierge, l’autre une prostituée. Le mystère de la piété, qui sera révélé dans l’Épouse de CHRIST, l’Église, est « resté un mystère caché pendant des siècles » (Romains 16:25). Ce mystère, c’est : « CHRIST en vous, l’espérance de la gloire » (Col. 1:27); il ne peut être pleinement « révélé que dans les derniers temps » (I Pierre 1:5).

Le mystère de l’iniquité, qui pourrait être appelé « Satan en vous, l’espérance de la damnation », sera aussi révélé au travers d’une épouse, celle de l’Antichrist. Elle a pour nom « Mystère, Babylone la grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre » (Apocalypse 17:5). Alors que CHRIST aime Son Épouse et en prend soin, Satan « haïra la prostituée, la dépouillera et la mettra à nu; il mangera ses chairs, et la consumera par le feu » (Apocalypse 17:16).

II est clair que la seconde venue de CHRIST en puissance et en gloire pour secourir Israël, détruire les armées qui sont sur le point de la détruire, et instaurer Son Royaume en S’asseyant sur le trône de David est un événement distinct de l’Enlèvement de Son épouse, l’Église. Certains veulent croire que ce ne sont là qu’un seul et même événement en suggérant que « nous serons enlevés pour rencontrer Le SEIGNEUR dans les airs » juste quand Il reviendra sur la terre, et que nous ferons tout de suite demi-tour pour L’accompagner au Mont des Oliviers ainsi que dans Son intervention à Harmaguédon. Pourtant, Apocalypse 19:7-8 nous parle des noces de CHRIST avec Son Église dans le Ciel, avant qu’Il ne revienne sur terre pour exécuter Son jugement et instaurer Son Royaume.

L’une des raisons justifiant la seconde venue de CHRIST est la destruction de l’Antichrist : « que Le SEIGNEUR JÉSUS … écrasera par l’éclat de Son avènement » (II Thess. 2:8). II est donc certain que la seconde venue de CHRIST ne se produira pas tant que l’Antichrist n’aura pas été révélé et qu’il n’aura pas établi son royaume dans le monde. Si l’Enlèvement n’était pas un événement distinct de la seconde venue et qu’il ne se produisait pas avant que l’Antichrist ne soit révélé, alors les chrétiens ne surveilleraient pas et n’attendraient pas la venue de CHRIST mais plutôt celle de l’Antichrist, ce qui est impensable !

L’une des plus grandes séductions d’aujourd’hui est la croyance selon laquelle l’Église ne sera pas du tout enlevée et que lorsque nous aurons réussi à étendre notre domination sur le monde (et pas avant), CHRIST reviendra pour régner sur ce royaume que nous aurons instauré pour Lui. Pourtant, CHRIST nous a promis ceci : « Et lorsque Je M’en serai allé, et que Je vous aurai préparé une place (dans le Ciel), Je reviendrai, et Je vous prendrai avec Moi, afin que là où Je suis vous y soyez aussi » (Jean 14:3). Paul a écrit que « les morts en CHRIST ressusciteront premièrement, ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du SEIGNEUR dans les airs [certainement pour être amenés dans la maison de Son PÈRE où iI y a plusieurs demeures], et ainsi nous serons toujours avec Le SEIGNEUR (dans le Ciel, où Il est allé pour nous préparer une place) » (I Thess. 4:16-17).

Au lieu de cela, beaucoup de gens qui se prétendent chrétiens s’attendent à avoir les pieds fermement posés sur la planète terre pour rencontrer un « christ » qui ne viendra pas pour les emmener au Ciel mais pour régner sur le royaume qu’ils auront instauré pour lui. Quelle déception ! Ces personnes ne travaillent pas pour Le véritable CHRIST mais pour l’imitation, qui est l’Antichrist. Ils ne se sont pas « amassé des trésors dans le ciel » (Matt. 6.20) et ont préféré bâtir un royaume terrestre. Puisse notre statut d’Épouse raviver notre amour pour Le SEIGNEUR JÉSUS, et puissent nos cœurs, comme c’est le cas pour une jeune mariée, désirer ardemment Le voir et être avec Lui !

« Ce JÉSUS, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière dont vous l’avez vu aller au ciel. » (Actes 1:11)

Source: Pleins Feux

Malgré les persécutions contre les chrétiens et l’évangélisation, un ministre iranien admet que le christianisme se répand dans tout le pays


Le ministre des Renseignements, Mahmoud Alavi, a admis publiquement pour la première fois que le christianisme se répandait dans tout le pays.

Dans un discours prononcé devant des religieux musulmans chiites dans la ville de Qom, Alavi a déclaré que le christianisme se répandait dans toutes les « régions » de l’Iran.

« Ces convertis sont des gens ordinaires, des vendeurs des snacks ou quelque chose de similaire », a-t-il déclaré, selon IranWire.

« Nous n’avions d’autre choix que de les appeler pour leur demander pourquoi ils se convertissaient au christianisme », a ajouté Alavi.

« Certains ont dit qu’ils cherchaient une religion qui leur donnerait la paix. Nous vous avons dit que l’islam est une religion de fraternité et de paix. »

Ils ont répondu : « Nous voyons tout le temps des membres du clergé musulman et ceux qui prêchent en chaire se parler les uns contre les autres. Si l’islam est la religion de la cordialité, en premier lieu, il doit y avoir de la cordialité et de la paix entre les membres du clergé eux-mêmes ».

Le ministre des Services de renseignement a tenté d’utiliser la conversion des musulmans au christianisme pour encourager les religieux à ne plus se battre.

« Ce n’est pas au Renseignement de chercher les racines de ces conversions. Mais cela se passe sous nos yeux », a-t-il déclaré.

Bien que l’Iran soit classé comme le neuvième pays qui persécute le plus les chrétiens dans le monde, selon l’organisation OpenDoors, il possède la population évangélique dont la croissance est la plus rapide au monde.

Par rapport aux près de 500 chrétiens déclarés en 1979, il y en a environ 500 000 aujourd’hui et jusqu’à un million de croyants secrets. Selon le ministère d’Elam, plus d’Iraniens sont devenus chrétiens au cours des 20 dernières années que pendant les 13 siècles précédents depuis que l’Islam est arrivé dans le pays.

En 2016, Operation World a désigné l’Iran comme l’église évangélique à la croissance la plus rapide au monde. La deuxième église dont la croissance est la plus rapide est en Afghanistan, que les Iraniens ont en partie atteinte en raison de la similitude des langues.

Source: AcontecerCristiano

Traduit par: Chrétiens 2000

Des mini-Juda en Chine


Une ville chinoise verse $1500 à ses citoyens pour qu’ils soient des « mini-Juda » et dénoncent les chrétiens.

La répression de la Chine contre le Christianisme s’est intensifiée le 20 mars lorsque le gouvernement de la cinquième plus grande ville du pays a commencé à récompenser ceux qui dénoncent des « activités religieuses illégales », notamment des réunions d’église à la maison.

Le Bureau des affaires ethniques et religieuses de Guangzhou a annoncé qu’il récompenserait de 3000, 5000 et 10.000 yuans (450, 750 et 1.500 USD)pour les citoyens chinois qui dénoncent leurs voisins à des responsables gouvernementaux, selon Asia News.

La taille du prix dépendra de l’ampleur de l’activité illégale.

Toutes les églises de Chine sont tenues de s’inscrire auprès du gouvernement. Certaines églises, cependant, sont confrontées à de sévères restrictions quant à la manière dont elles adorent et pratiquent leur foi.  À cause de cela, des millions de chrétiens chinois vénèrent sous la terre.

« Les autorités n’auraient pas pu choisir un meilleur moment, juste avant Pâques, pour introduire ces mesures », a déclaré un prêtre à Asia News.  « À cette époque, nous méditons souvent sur la passion de Jésus et sur la trahison de Judas pour 30 pièces d’argent.  Le gouvernement de Guangzhou veut transformer les gens en plusieurs mini-Juda ».

Guangzhou, avec 11 millions d’habitants, est la cinquième plus grande ville de Chine et la capitale de la province du Guangdong.

L’année dernière, les autorités de Guangzhou ont fermé l’église de Rongguili, composée de 5000 membres, mais les membres se rencontrent toujours dans leurs maisons, a rapporté Asia News.

En référence aux nouvelles réglementations, une femme chrétienne a déclaré sur son site Internet : « En Chine, nous vivons dans une atmosphère de Big Brother. »  En vertu de la nouvelle loi, les citoyens peuvent signaler des activités chrétiennes suspectes au bureau du gouvernement, par téléphone ou par courrier.

La loi énumère comme dangereuses les personnes qui « établissent des lieux de culte sans autorisation ; Groupes non religieux ; Institutions non religieuses ; Des lieux non religieux ; Des lieux de culte temporaires ; Des activités religieuses et des dons religieux.  « Cela comprend l’organisation de cours religieux non autorisés, de conférences et de pèlerinages non autorisés », a déclaré Asia News.

Selon Asia News, les enfants de moins de 18 ans ne sont pas autorisés à prendre part aux assemblées.

Source: Christian Head Lines 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG