L’ONU lance une enquête sur les violations des droits humains au Venezuela


Le Venezuela a accepté la « présence continue » de deux responsables du Haut-Commissariat de l’ONU.

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a décidé vendredi de créer un groupe d’experts chargés d’enquêter sur les violations des droits humains commises au Venezuela depuis 2014, une initiative que Caracas a qualifiée d' »hostile ».

Une résolution en ce sens, proposée notamment par des pays du Groupe de Lima (composé de pays latino-américains et du Canada) et soutenue par l’Union européenne, a été adoptée par le Conseil à Genève (Suisse) par 19 voix pour, sept contre et 21 abstentions, dont le Mexique et l’Uruguay.

Cette décision intervient alors que le Venezuela a réussi de son côté jeudi à faire adopter une autre résolution par le Conseil sur le « renforcement de la coopération » dans le domaine des droits humains avec le bureau de la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet.

Le Haut-Commissariat a d’ailleurs annoncé pour sa part mardi la signature d’un accord avec le gouvernement vénézuélien visant justement à accroître la coopération en matière de droits humains, avec pour objectif notamment d’ouvrir un bureau permanent sur place. En attendant, le Venezuela a accepté la « présence continue » de deux responsables du Haut-Commissariat.

Mme Bachelet, qui a déploré la persistance de la torture et des disparitions forcées au Venezuela, n’a d’ailleurs jamais demandé une enquête, contrairement à son prédécesseur Zeid Ra’ad al Hussein.

La résolution adoptée vendredi, saluée par l’ONG Human Rights Watch, demande que la « mission internationale indépendante d’établissement des faits » soit « déployée d’urgence » au Venezuela.

Source: i24 News

Un nombre record de rapports critiquant Israël publiés par l’ONU le mois prochain


Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies devrait publier une série de rapports critiquant Israël le mois prochain. L’un d’entre eux accuserait l’armée israélienne de « crimes de guerre » lors des heurts qui ont lieu chaque vendredi depuis le 30 mars 2018 entre émeutier palestiniens et soldats israéliens à la frontière avec Gaza. Lire la suite

ONU: Le Haut-Commissaire critique Israël pour Gaza et sa loi de l’État-nation


Zeid Raad Al Hussein n’a pas dénoncé le Hamas, et a émis de « sérieuses réserves » sur les enquêtes israéliennes qui ne sont pas conformes aux normes internationales

Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme a sévèrement critiqué Israël lundi, qualifiant de « scandaleux » les récents décès causés par ses soldats lors de manifestations palestiniennes le long de la clôture de la frontière de Gaza.

Ces derniers mois ont été marqués par une recrudescence de la violence à la frontière israélienne avec Gaza et par de violents affrontements lors de manifestations hebdomadaires. Ce vendredi, un soldat de Tsahal a été tué par des terroristes, des frappes aériennes massives à Gaza et des centaines de roquettes et de mortiers ont été tirés sur Israël. Lire la suite

Le monde doit dire la vérité à la population maltraitée par le Hamas à Gaza


Les Palestiniens se mobilisent pour un « droit » qu’ils n’ont pas et un « retour » qui ne se produira pas. Pourquoi le monde insiste-t-il pour aider le Hamas à les tromper ?

Après les terribles violences de lundi et la perte de vies humaines palestiniennes à la frontière de Gaza, le monde doit aux Palestiniens des vérités douloureuses mais simples.

Lire la suite