Enlèvement AVANT les tribulations


Il est grand temps que nous considérions l’Enlèvement avant les Tribulations de l’Église des nés de nouveau comme une des doctrines essentielles de la foi chrétienne.

Jetons un coup d’œil à quelques autres raisons pour lesquelles l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations est une doctrine biblique bien établie.  Nous ne jouerons pas le jeu laodicéen « acceptons simplement de ne pas être d’accord », l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations est un fait, et nous pouvons le prouver.  Une dernière chose, nous disons toujours l’Enlèvement « de l’Église » avant les Tribulations car il y a plus d’un enlèvement dans la Bible. L’enlèvement que nous voyons dans Matthieu 24, lorsque nous le divisons à juste titre, est l’Enlèvement des Saints des Tribulations et non de l’Église.

Si l’Enlèvement de l’Église est à la seconde venue et que tous les méchants disciples de l’Antéchrist sont maintenant morts et en enfer, qui reste-t-il pour peupler le Millénaire ?

Après plus de 29 ans d’étude de la Bible, j’en suis venu à la conclusion que l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations n’est pas le mien, ni l’opinion de qui que ce soit, mais une doctrine biblique bien établie, comme la naissance virginale, l’expiation du sang, la sécurité éternelle, ou l’un des autres « éléments essentiels » de la foi.  Il est grand temps que nous considérions cela comme une doctrine biblique et, en fait, je dis que cela fait trop longtemps.

« Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance.  Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.  Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : Nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.  En suite, nous les vivants, qui seront restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.  Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles. » (1 Thessaloniciens 4:13-18)

Je n’ai rien appris de CI Scofield au sujet de l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations, bien que ce soit un homme bon, et je n’en ai pas entendu parler dans les écrits entourant la vie de Margaret McDonald et de John Nelson Darby. Non, je l’ai eu de la source.  L’apôtre Paul m’a d’abord parlé de l’Enlèvement imminent de l’Église, comme il en a parlé longuement et à la perfection.  Donc, vous pourriez me dire : « Hé, qu’est-ce que çà donne ?  Je lis tout le texte, de Romains à Philémon, et je ne vois rien à propos d’un Enlèvement de l’Église avant les Tribulations, comment cela se fait-il ? »  La réponse est simple, vous ne divisez pas correctement le mot comme Paul nous le dit, et oui, nous vous commandons de faire ce que nous lisons ici :

« Efforce-toi de te présenter devant Dieu comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité.  Évite les discours vains et profanes ; Car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l’impiété. »  (2 Timothée 2:15-16)

Regardez bien ça ?  Paul nous dit que nous pouvons étudier la Bible jusqu’à ce que les vaches rentrent à la maison, mais sans diviser correctement le mot que nous avons lu, cela n’aura pas beaucoup de sens et nous mènera continuellement à des contradictions apparentes et à des impasses.  Les évangiles nous montreront des endroits où les gens peuvent perdre leur salut, alors que Paul dit que nous sommes « scellés » et que nous ne pouvons jamais le perdre.  Lequel est-ce ?  Je peux vous amener dans des endroits du Nouveau Testament qui nous disent que nous ne pouvons pas être sauvés sans les œuvres et je peux également vous montrer des endroits qui disent que si vous avez travaillé pour cela, vous n’êtes pas réellement sauvés.  Et, je peux vous montrer non pas des dizaines, mais, littéralement des centaines d’endroits où ce phénomène étrange se répète encore et encore.  Mais, vous n’avez pas besoin de vous inquiéter, la division à juste titre trie tout cela et vous présente une Bible exempte d’erreurs et de contradictions dans laquelle vous pouvez placer votre plus grande confiance et votre foi.

Les bases d’une division correcte :

  • À QUI DIEU PARLE-T-IL ? En tant que chrétiens, nous aimons penser que tout le Nouveau Testament nous est écrit en tant que doctrine, mais devinez quoi ?  Ce n’est pas le cas.  Dans la Bible, Dieu peut parler (1) aux Juifs et à Israël, (2) aux chrétiens sauvés, et (3) aux gentils non sauvés.  Donc, la première étape pour apprendre à bien diviser consiste à identifier à qui Dieu parle.  Le Nouveau Testament contient des écritures qui parlent de l’âge du royaume que nous voyons dans Matthieu, Marc et Luc, de l’âge de l’église que nous voyons dans Romains jusqu’à Philémon, de la période à venir des Troubles de Jacob, du règne de mille ans du roi Jésus, etc.  Si vous êtes un chrétien né de nouveau et que vous lisez ceci dès le 3 septembre 2019, vous êtes à l’âge de l’Église.  Mais, si vous lisez ceci après avoir été laissé pour compte, des passages concernant l’heure des Troubles de Jacob s’appliqueraient alors à vous.
  • LE CONTEXTE EST ESSENTIEL : Le contexte est essentiel lorsque vous apprenez à bien diviser, à le rater, et vous avez beaucoup manqué. Par exemple. Si vous voulez savoir à qui Jésus parle dans Matthieu 24, dirigez les 4 derniers versets du chapitre 23 pour le contexte, et vous savez instantanément à qui Matthieu 24 s’adresse.  Mais, oubliez le contexte et vous commettez l’erreur classique de recrue qui consiste à penser que Matthieu 24 est pour l’Église chrétienne, et vous vous retrouvez maintenant avec un gâchis rempli de contradictions.  Jésus dit à son public cible «… que ceux qui se trouvent en Judée fuient dans les montagnes », si vous êtes chrétien, de quelle aide s’agit-il ?  Et cela ne fait qu’empirer à partir de là.  Mais, en appliquant notre première règle de « à qui s’adresse Dieu », nous comprenons instantanément du contexte de Matthieu 23 qu’il parle à des Juifs en Israël à l’époque des Troubles de Jacob.
  • CROYEZ CE QUE VOUS LISEZ, ET OU VOUS LISEZ : La première étape nous aide à identifier à qui Dieu parle, la deuxième étape nous amène à lire sur les choses dans son contexte, et la troisième étape, très importante, scelle l’accord. Quand Paul nous dit que les chrétiens nés de nouveau, « Nous marchons par la foi, non par la vue », prenez-le au mot et croyez-le.  Ensuite, lorsqu’un de vos amis charismatiques ou pentecôtistes veut vous amener à en apprendre davantage sur les « dons de l’esprit », vous savez tout de suite que les signes, les miracles et les merveilles ne sont pas pour les personnes nées de nouveau à l’Âge de l’Église.  Pas parce que je le dis, mais parce que Paul le dit.  Si le livre de l’Apocalypse nous montre des sauterelles qui sortent du puits sans fond pour tourmenter les hommes pendant cinq mois, c’est exactement ce qu’elles sont.  Et, désolé Hal Lindsey, ce ne sont pas des « hélicoptères d’attaque Apache », ni aucune sorte d’armes de guerre artificielles, ce sont des sauterelles de l’enfer !  La Bible n’est pas un livre difficile à comprendre si vous êtes sauvé, mais, il peut être difficile à croire. Croire ce que vous lisez dans le contexte dans lequel vous le trouvez fera des merveilles pour votre capacité à bien diviser.
  • LISEZ CE QUE LES AUTRES DIVISIONS JUSTES ONT ÉCRIT : Une fois que vous aurez bien saisi ce qui se trouve à l’intérieur de votre Bible, la lecture de commentaires d’hommes de Dieu qui ont su diviser à juste titre vous sera très utile. Chaque chrétien devrait avoir un exemplaire de « Dispensational Truth » de Clarence Larkin.   Il s’agit de l’étalon-or des commentaires bibliques et il n’a pas été amélioré depuis sa première publication en 1918.  De plus, les commentaires de personnes comme Peter Ruckman, à Pensacola, en Floride, peuvent aussi être très utile pour vous.
  • ÉCOUTEZ NOTRE ÉMISSION DE RADIO HEBDOMADAIRE : Presque tous les dimanches soir, nous diffusons une étude biblique de la Bible du Roi Jacques de deux heures, dans laquelle nous examinons la prophétie biblique, divisant à juste titre, le dispensationalisme, en vous donnant tous les outils dont vous avez besoin pour accomplir 2 Timothée 2:15. Vous pouvez accéder à nos archives, et écouter en direct chaque dimanche soir à partir de 20:45 HNE.  Nous avons même un forum de discussion où vous pouvez poser des questions et obtenir des réponses en temps réel.  Venez rejoindre la famille des croyants bibliques de NTEB !

Dans cet esprit, examinons quelques raisons supplémentaires pour lesquelles la doctrine de la Bible fondée sur l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations est établie.  Nous ne jouerons pas le jeu laodicéen « soyons juste d’accord pour ne pas être en désaccord ».  L’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations est un fait et nous pouvons le prouver.  Une dernière chose, nous disons toujours l’Enlèvement « de l’Église » avant les Tribulations, car il y a plus d’un enlèvement dans la Bible.  L’enlèvement que nous voyons dans Matthieu 24, lorsque nous le divisons à juste titre, est l’enlèvement des Saints des Tribulations et non de l’Église.

Encore plus de preuves pour un Enlèvement de l’Église avant les Tribulations :

  • JÉSUS REVIENT DU MARIAGE À LA SECONDE VENUE : Le roi Jésus ne vient pas chercher son épouse à la seconde venue, et la Bible dit qu’il vient comme un homme marié. De toute évidence, ce mariage a lieu au ciel, comme nous le lisons dans Apocalypse 19:7-9, de sorte que son épouse devrait déjà être là, à l’époque où les Troubles de Jacob font rage sur la terre.  Comment pouvons-nous y arriver sans un Enlèvement avant les Tribulations ?  « Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera. » (Luc 12:36)
  • AUCUNE RÉSURRECTION À LA DEUXIÈME VENUE : Apocalypse 19 est la plus grande image de toute la Bible des conditions qui seront présentes à la Seconde Venue. Nous voyons le roi Jésus, monté et prêt au combat, nous voyons son épouse montée sur des chevaux blancs comme son armée, puis, nous voyons la bataille d’Armageddon telle qu’elle se produit lorsque nous arrivons tous sur Terre.  Ce que nous ne voyons pas mentionné nulle part est une résurrection et/ou un enlèvement quelconque.  Les passages parallèles de Zacharie 14 ne le mentionnent pas non plus.  Pourquoi ?  Parce que ce n’est pas là.  L’Enlèvement de l’Église et la seconde venue sont deux événements très différents et distincts, séparés par une période minimale de sept ans.  « Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc.  Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.  Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; Sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; Il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même ;  Et il était revêtu d’un vêtement teint de sang.  Son nom est la Parole de Dieu.  Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtus d’un fin lin, blanc, pur.  De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; Il les paîtra avec une verge de fer ; Et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu Tout-Puissant.  Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs. » (Apocalypse 19:11-16)
  • L’UN EST RÉCONFORTANT, L’AUTRE EST TERRIFIANT : L’apôtre Paul nous dit que l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations, appelé aussi le Jour du Christ, est une doctrine qui apporte l’espoir (Tite 2:13) et le réconfort (1 Thessaloniciens 4:18).  C’est une période heureuse et nous avons hâte de faire partie de celle-ci.  Pas autant avec le jour du seigneur !  La Bible nous met en garde de ne pas nous retrouver ici et que si nous le sommes, la mort, le danger et les périls se cachent à chaque coin de rue.  Maintenant, si ces deux événements étaient identiques, comment cela pourrait-il avoir un sens ?  « Malheur à ceux qui désirent le jour de l’Éternel !  Qu’attendez-vous du jour de l’Éternel ?  Il sera ténèbres et non lumière.  Vous serez comme un homme qui fuit devant un lion et que rencontre un ours.  Qui gagne sa demeure, appuie sa main sur la muraille, et que mord un serpent.  Le jour de l’Éternel n’est-il pas ténèbres et non lumière ? »  (Amos 5:18-20)
  • AUCUNE MENTION DE L’ÉGLISE DANS LES CHAPITRES 4 – 22 DE L’APOCALYPSE : Nous voyons le mot « église » ou « églises » mentionné 19 fois dans les trois premiers chapitres de l’Apocalypse, puis, dans Apocalypse 4, on appelle Jean un type d’Église. Jusqu’au ciel.  Le mot « église » n’est plus mentionné jusqu’à Apocalypse 22:16, il n’est pas mentionné une seule fois même en relation à propos du temps des Troubles de Jacob.  Pourquoi ?  Parce que l’Église est emmenée au ciel au début du chapitre 4.  « Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel.  La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit : Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.  Aussitôt je fus ravi en esprit.  Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. »  (Apocalypse 4:1-2)
  • QUI FABRIQUERA LES BÉBÉS PENDANT LE MILLÉNAIRE ? Si l’Enlèvement de l’Église est à la seconde venue et que tous les méchants disciples de l’Antéchrist sont maintenant morts et en enfer, qui reste-t-il pour peupler le Millénaire ?  La Bible enseigne clairement qu’une fois que nous aurons été enlevés et que nos corps seront glorifiés, nous n’aurons plus jamais de relations sexuelles et nous ne ferons plus de bébés comme des personnes non glorifiées.  Le prétexte arrive, un monde non sauvé est laissé derrière, puis le reste juif qui fuit vers Selah Petra et les gentils qui deviennent des saints des Tribulations sont maintenant en mesure de repeupler le monde au retour de Jésus.  Enlèvement de ces mêmes personnes et vous avez perdu la capacité de repeupler la terre.  Cela ne peut être possible qu’avec un Enlèvement avant les Tribulations.  « Car, à la résurrection, les hommes ne prendront point de femmes, ni les femmes de maris, mais ils seront comme les anges de Dieu dans le ciel. »   (Matthieu 22:30)

Comme vous pouvez maintenant le constater, ce que vous croyez à propos du moment choisi pour l’Enlèvement de l’Église est non seulement important, mais essentiel pour votre compréhension du reste de la Bible.  Si vous mettez l’Enlèvement de l’Église à la seconde venue, vous avez perdu des doctrines telles que la sécurité éternelle, il ne vous reste plus personne pour peupler le Millénaire, et la liste s’allonge encore et encore.  Il est temps de considérer l’Enlèvement de l’Église avant les Tribulations comme l’un des éléments essentiels de la foi.

Source: Now The End Begins 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG

Une réflexion sur l’urgence


Il ne fait aucun doute que beaucoup dans l’Église dorment et ont perdu de vue les étapes prophétiques qui se sont déroulées à une vitesse vertigineuse. Tant que les choses semblent relativement normales dans notre coin de pays – la routine quotidienne d’un travail de bureau, le mariage de la famille et des amis, et une autre saison de notre émission préférée sur Netflix – il peut sembler impossible de ressentir un réel sentiment d’urgence. Pourtant, ce sentiment de normalité que de nombreux chrétiens ont est-il une saine émotion ?

Je dirais que ce n’est pas le cas. Et en fait, la normalité est l’antithèse de ce que Dieu veut pour nous. Même il y a 2000 ans, lorsque l’Église a été envoyée pour la première fois dans le monde, il y avait un sentiment d’urgence incroyable. Vous pouvez le lire sur presque toutes les pages des Actes des apôtres. Vous le voyez dans les supplications désespérées de Paul, Pierre, Jacques et Jean dans leurs épîtres. Et vous pouvez en témoigner dans les lettres du Christ aux sept églises d’Asie.

Nous sommes maintenant 2000 ans plus près des pieds de Jésus touchant le Mont des Oliviers et il semblerait que beaucoup dans l’Eglise sont plus concentrés sur la construction de leur royaume ici, la croissance de leur 401(k), et regarder Game of Thrones.

Considérez le fait que si ces deux derniers millénaires ont été remplis de guerres, de révolutions et d’événements historiques de toutes sortes, ce n’est qu’au cours du siècle dernier – coïncidant parfaitement avec la montée du sionisme et l’établissement d’un État-nation juif – que la vie a subitement changé et plus en encore en considérant toute l’histoire humaine. Le monde a été complètement révolutionné par la technologie, les voyages et l’information et, à juste titre, par le mouvement politique mondialiste.

D’un point de vue biblique, tous ces changements profonds dans notre monde ont été parfaitement synchronisés pour coïncider avec une série successive d’étapes prophétiques majeures que seuls les plus imperceptifs pouvaient manquer : La nation d’Israël est de retour sur la terre après un hiatus de 2 700 ans ; l’évangile a été annoncé à toutes les nations de la terre ; il y a maintenant dans le monde une haine mondiale des chrétiens engagés du haut vers le bas ; pratiquement tout ce qui est nécessaire pour la construction d’un troisième temple à Jérusalem est prêt (y compris l’identification et la formation des prêtres aaronistes actuels) ; la marque de la bête est déjà développée et trouve une acceptation sociale générale en Europe et aux États-Unis ; les signes dans les étoiles correspondent aux descriptions bibliques mots pour mots qui apparaissent.

Chers amis, c’est le moment. Nous n’avons jamais su avec certitude le jour ou l’heure exacte de notre départ, mais nous avons vu de nombreuses dates importantes aller et venir, et rarement sans accomplissement prophétique significatif. C’est ce que beaucoup de moqueurs ne parviennent tout simplement pas à comprendre lorsqu’ils tordent, déforment et insinuent des mots dans notre bouche. Tout accomplissement prophétique n’est pas toujours l’enlèvement ou la seconde venue elle-même. Tant que l’Église demeurera sur terre, les moqueurs ne tiendront pas compte de chaque prophétie accomplie, car ces prophéties passent rapidement à toute vitesse.

Mais la porte de l’Arche se ferme. La porte est Christ (Jean 10:9) et l’enlèvement est la fuite (1 Thess. 4:13-5:11 ; Apoc. 3:10). En ce moment, il devient de plus en plus difficile pour moi d’identifier quoi que ce soit d’autre qui pourrait arriver avant la sainte espérance parce que tant de choses ont déjà eu lieu. On est à deux doigts de la fermeture.

Présentement, je veux attirer votre attention sur le dévoilement prochain de « The Deal of the Century » qui doit maintenant être dévoilé en deux étapes à partir de la dernière semaine de juin à Bahreïn. Y aura-t-il un autre plan de paix révélé après Apocalypse 12 Signe, en dehors de celui-ci, qui soit est l’alliance de Daniel 9:27, soit ce qui se transforme directement en elle une fois que l’homme de péché est impliqué ?

J’en doute sérieusement.

Je pense que les étoiles sont alignées et ce plan à venir est ce qui est confirmé par l’antéchrist ou ce qui précipite l’antéchrist à intervenir avec son propre plan.

Cela étant dit, beaucoup d’entre nous ont appris de première main ces dernières années que Dieu est souverain dans une mesure que la plupart des chrétiens ne comprennent pas. Il a choisi que dans ces derniers des derniers jours il y aurait un signe astronomique correspondant exactement aux paroles des deux premiers versets d’Apocalypse 12. Il ne nous trompe pas.

En outre, il a choisi un président nommé Trump et un vice-président nommé Pence. Pendant que la plupart lèvent les yeux, je dis : « Parfait timing ! » A leur insu, Il se sert de leurs bouches pour prophétiser. De leur propre bouche, ils ont appelé cette affaire à venir « L’affaire ultime » et « L’affaire du siècle ». Quelle épithète peut faire mieux que ça ?

Et d’après les fuites et les rumeurs que nous avons vues, cet accord n’a rien à voir avec toutes les tentatives ratées dans le passé, où les deux parties se sont fait gâter à Camp David et se sont fait dire de négocier de bonne foi. Cet accord est forcé. Cet accord implique une action unilatérale comme l’annexion par Israël d’un tiers de la Cisjordanie (Judée et Samarie), comme on dit qu’elle devrait se produire dès cet été.

C’est précisément ce deal qui a commencé à être préparé un mois avant l’Apocalypse 12, pendant la Grande Eclipse américaine, lorsque Kushner s’est rendu au Moyen-Orient pour rencontrer les principaux dirigeants.

Si nous croyons vraiment que Dieu sauve Son peuple avant la colère (ce qu’Il fait), ainsi l’Église s’échappe devant les 21 jugements divinement nommés décrits dans l’Apocalypse, et que l’enlèvement se produit à un moment d’apparence normale (« …comme au temps de Noé…comme au temps du Lot »), alors je peux seulement conclure que nous partons avant que cet accord soit pleinement révélé si tel est le marché. Ou, peut-être, nous partons peu de temps après la révélation de l’accord, mais avant qu’il n’entre en vigueur.

Le monde est un château de cartes au bord de la catastrophe. Sur les plans social, militaire, économique et religieux, le monde est prêt à éclater. Tout ce qui retient ce navire en train de couler, c’est la force de retenue de l’Esprit Saint dans et à travers l’Église, comme décrit dans 2 Thessaloniciens 2:1-7. Quand nous partirons, la catastrophe frappera soudainement et avec une force implacable. Toutes les pièces sont en place pour une destruction soudaine.

Et le timing de tout ça est parfaitement logique. Israël a une confiance inébranlable en sa puissance et croit que ses chances de paix n’ont jamais été meilleures ou plus avantageuses qu’aujourd’hui avec Trump dans sa Maison Blanche. Ses dirigeants croient que ce plan de paix va enfin leur donner le repos et l’acceptation du monde. Il se peut qu’il n’y ait plus jamais une convergence parfaite comme celle-ci, avec une présidente américaine apparemment pro-israélienne qui a la volonté et la capacité de donner à Israël tout ce que ses dirigeants veulent.

Mais au moment de leur plus grand orgueil, l’Église est enlevée. Et soudain, ils seront attaqués sur tous les fronts.

Pour en revenir à « Trump/Pence », le nom ne pourrait pas être plus approprié qu’à ce moment précis de l’histoire. Mais il y a autre chose : Dieu a élevé Trump en cette heure-même pour être un paratonnerre aux États-Unis et dans le monde. À cause de Trump et de l’effet domino nationaliste dans le monde entier, pratiquement tout le monde sur la clôture est maintenant hors jeu, d’un côté ou de l’autre.

Les incrédules montrent où leur cœur était vraiment depuis le début, malgré les tentatives passées de le masquer. Il n’y a plus d’analyse des mots ou de la pointe des pieds.

Auparavant, les deux parties s’entendaient généralement sur la primauté du droit, l’immigration légale, la confrontation avec des ennemis étrangers et le discours civil. Les démocrates américains disaient même qu’ils voulaient l’avortement légal, mais qu’ils voulaient qu’il soit rare et qu’ils semblaient respecter les convictions de ceux qui sont à l’autre bout du spectre. Mais maintenant, à cause de la haine insouciante des peuples à l’égard de leurs ennemis politiques, voici ce qu’ils font:

  • Marcher dans les rues avec des photos de leurs propres bébés avortés
  • Détruire les tombes des bébés
  • Attaquer ouvertement les chrétiens
  • Défendre l’anarchie réelle sous presque toutes ses formes
  • L’autre soir, une actrice du Late Show a dit qu’elle se réveillait en hurlant à cause de Trump et faisait des cauchemars à son sujet).

Pendant ce temps, le concours de musique le plus populaire du monde vient de se tenir à Tel-Aviv, en Israël, avec le Rev-12 Kate Miller-Heidke, une femme qui flotte au-dessus de la terre avec une couronne d’étoiles sur la tête (notez aussi la nébuleuse rouge avec plusieurs « têtes » s’étendant vers son ventre) :

L’Eurovision 2019 a également accueilli le groupe démoniaque Hatari :

Ils n’ont laissé aucune ambiguïté sur leurs motivations politiques :

Pour couronner le tout, le spectacle de Madonna à l’Eurovision était chargé de louanges diaboliques, de moqueries religieuses et d’images apocalyptiques. Comme si c’était le bon moment, la chanson montre une personne représentant Israël et une autre représentant un État palestinien, bras dessus bras dessous, en train de monter les marches vers un crâne. C’est l’alliance avec la mort qui vient.

À la fin de tout cela, le gagnant de la plus grande performance du monde, vu par au moins le double de ceux qui sont à l’écoute pour le Super Bowl, était un bisexuel nommé Duncan Laurence. Tout cela a été diffusé directement de la terre de l’alliance de Dieu au monde entier. On ne se moquera pas de Dieu sans en subir les conséquences. Et à peine quelques semaines plus tard, à partir de la Pentecôte, l’un des plus grands défilés de la fierté gay au monde aura lieu dans cette même ville.

Tel Aviv stages largest ever pride parade in Asia and the Middle East

Le monde ne voulait pas de l’évangile, alors Dieu a enlevé le peu d’humanité qu’il lui restait. Maintenant, ils sont littéralement fous et beaucoup veulent du sang. Quand l’Église sera partie… oh mon Dieu.

Tu te souviens des gens de la ville qui frappaient à la porte de Lot ? C’est ainsi que l’histoire se répétera, mais au niveau mondial cette fois-ci. Ce sera terrible.

Les jours de Noé et de Lot sont ici, une fois de plus, et tout cela parce qu’ils ont refusé de croire à la bonne nouvelle de l’amour sans mesure de Dieu révélé en Christ.

C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen!

C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.

Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, tant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

Romains 1:24-32

L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.

2 Thessaloniciens 2:9-10

L’heure est proche. L’heure est urgente. Aujourd’hui est le jour du salut. Ne faites pas partie de ceux qui refusent de croire la merveilleuse et extrêmement bonne nouvelle de l’évangile.

Gary

Source: Unsealed

Traduit par: SENTINELLE SAPS

3 raisons pour lesquelles l’Enlèvement de l’Eglise doit avoir lieu avant le début du temps de trouble de Jacob


Combien de fois avez-vous lu Jean 10 et n’avez jamais vu l’enlèvement pré-tribulation là-bas? Maintenant vous avez. Le chapitre entier est la comparaison et le contraste de Jésus-Christ avec l’Antéchrist. Le bon berger contre le shepard de l’idole. L’enlèvement de la prétribution se trouve également dans Jean 14. Apocalypse 4: 1 commence par «après ceci» et se termine par «ce qui doit être ci-après». Il est clair que le temps de la détresse de Jacob est après la fin de l’âge de l’Église.  Lire la suite

Fin du monde


Désolé de mettre fin à votre plaisir, Fox News / NatGeo / Express / Newsweek / USA Today / MSM, mais nous ne croyons pas que le monde se terminera samedi, et nous ne pensons pas que le monde finira en 2017.  En fait, les mots ont été tellement pris hors contexte, qu’il est difficile pour les lecteurs de simplement entendre parler du 23/09/17, de distinguer ce que les chrétiens disent réellement et ce qui est simplement le sensationnalisme des médias. Lire la suite