Les ovnis, nouveau business pour la Silicon Valley


Les objets volants ne sont pas identifiés, mais les dollars, eux, sont bien réels.

Depuis une semaine, le sujet des ovnis est de nouveau à la mode dans les médias américains. L’US Navy a confirmé que trois vidéos prises en 2004 et 2015 ne sont pas truquées et montrent des «phénomènes volants non identifiés» (UAP) –un choix de termes qui a de quoi réjouir les fans de science-fiction, les passionné·es de phénomènes paranormaux… et des entrepreneurs de la Silicon Valley.

Bien que tout ceci ne valide absolument pas l’existence des extraterrestres, un marché s’est créé pour travailler à identifier les objets mentionnés dans les rapports de la Navy.

L’armée américaine prend très au sérieux les engins non identifiés aperçus. En avril 2019, elle a officialisé de nouvelles procédures quant aux rapports d’observation d’appareils aériens effectués par ses pilotes et son personnel. L’idée derrière cette mise à jour est d’étudier, d’enregistrer mais aussi de déstigmatiser les rapports d’aéronefs non identifiés.

Depuis juin, des sénateurs sont briefés sur ces rapports lors de réunions classifiées par le Pentagone, selon des sources de Politico. Donald Trump a également été informé. «J’ai eu une brève réunion à ce sujet, a-t-il révélé à ABC News. Mais les gens disent appercevoir des ovnis. Est-ce que je les crois? Pas vraiment.»

Petits hommes (et gros billets) verts

Qu’ils croient ou non en la réalité extraterrestre des repérages, des professeurs, des entrepreneurs et des vétérans de la Silicon Valley ont lancé des organisations pour identifier ces phénomènes sur la côte californienne.

L’une d’entre elles, UAP eXpeditions, compte dans son équipe Kevin Day, un ex-militaire convaincu que son étude des objets volants non identifiés lui aurait donné des «pouvoirs» comme la «cognition avancée», mais aussi le professeur Kevin Knuth, jadis employé par la NASA et désormais professeur de physique à l’université d’Albany, ou Luis Elizondo, un ancien du Pentagone qui avait participé à réveler en 2017 que son employeur avait investi près de 20 millions de dollars dans un programme d’enquête sur les ovnis.

Mais c’est une autre organisation, appelée To the Stars Academy of Arts & Science (TTSA), qui attire toute l’attention. Créée en 2015 par Tom DeLonge, chanteur et guitariste du groupe Angels & Airwaves et ancien membre et fondateur de Blink-182, elle se consacre pleinement à la recherche sur les unidentified flying objects.

Entre deux tournées, le musicien écrit des livres pour enfants, a produit une série pour The History Channel et place quelques billes dans son obsession.

Le quadragénaire a ainsi dépensé une fortune pour acquérir ce qu’il dit être un alliage métallique d’origine possiblement extraterrestre. Son investissement se révélera peut-être vite rentable: TTSA a annoncé avoir signé un contrat avec l’armée américaine pour développer des technologies du futur héritées de ses éventuelles trouvailles.

Source: Korii

Pourquoi le Pentagone s’intéresse-t-il soudain aux ovnis?


L’US Navy et l’Air Force admettent enfin donner des moyens aux pilotes pour signaler des rencontres avec des objets volants inconnus… sans pour autant lever le secret-défense.

Quelle entité se cache derrière ces objets volants: extraterrestres, aéronefs russes ou fusées chinoises? La recherche va pouvoir avancer. | MartinStr via Pixabay

Lorsqu’on travaille dans l’armée de l’air ou la marine américaine, croiser des objets volants non identifiés (ovnis) est loin d’être exceptionnel. Le phénomène est même suffisamment courant pour que les pilotes concerné·es aient envie de le faire savoir à leur hiérarchie afin d’avoir, éventuellement, des réponses aux questions que l’on se pose forcément après une telle rencontre.

Le langage de l’armée nomme ce questionnement la «conscience situationnelle» –le langage courant, plus simplement, constate qu’on préfère savoir de quoi est peuplé notre environnement, histoire d’anticiper nos réactions et d’éventuelles interactions.

Là où le bât blesse, c’est que la relation entre l’armée américaine et les ovnis est protégée par le secret-défense, les conspirations et les démentis. Officiellement, les ovnis n’existent pas, point. Jusqu’ici, les pilotes américain·es n’avaient aucun moyen de signaler une rencontre à leur hiérarchie puisqu’il est ubuesque de signaler une chose dont on nie l’existence.

Fin avril, cependant, le Washington Post rapportait une information déconcertante: face à la grogne des pilotes et la recrudescence de signalement d’ovnis, l’US Navy et l’Air Force prépareraient des protocoles de signalement inédits, qui permettraient enfin à la soldatesque de faire remonter l’information à qui de droit. Une première.

Plusieurs rencontres aériennes par mois

«Ces dernières années, nous avons constaté un certain nombre de rapports d’avions non autorisés et/ou non identifiés entrés dans différents espaces aériens contrôlés par l’armée», détaillait la Navy le 23 avril dans un article de Politico«Pour des raisons de sécurité, la Navy et l’US Air Force prennent ces rapports très au sérieux et enquêtent sur chacun d’eux.»

Selon le Washington Post, le nombre d’apparitions d’objets volants non identifiés aurait augmenté depuis 2014. On en décompterait jusqu’à plusieurs par mois. Une fréquence suffisante pour que ces rencontres du troisième type soient considérées comme autant de menaces potentielles pour la sécurité du pays.

Pour Joseph Gradisher, porte-parole de la Navy interrogé par le Washington Post, collecter officiellement des données permettra «d’aller au fond du problème. Nous devons déterminer qui est à l’origine de ces vols, d’où est-ce qu’ils viennent, et dans quel but. Nous devons trouver des moyens d’éviter que ça se reproduise.»

Première étape: le vocabulaire. Adieu le traditionnel «objet volant non identifié», UFO en anglais, introduit vers 1953 à l’occasion du projet d’étude Blue Book.

Place au «phénomène aérien inexpliqué» (UAP), à l’«avion non identifié» (UA) et à l’intrigante «incursion suspectée» (SI).

Libérer la parole des pilotes

Loin de représenter un léger changement terminologique, la reconnaissance officielle de ces rencontres aura des conséquences très concrètes sur le fonctionnement de l’armée.

Politico explique qu’à l’heure actuelle, les UAP sont traités par les radars comme des anomalies à évacuer du système: un objet qui se déplace en défiant les lois de la physique est traité comme un bug et l’information est supprimée.

Si d’aventure elle parvient jusqu’aux yeux d’un opérateur humain, poursuit un responsable de l’armée dans Politico, elle est également supprimée. Désormais, l’anomalie sera enregistrée et conservée dans une base de données dédiée.

Cette réforme du protocole change également beaucoup de choses pour les pilotes, affirme The Atlantic. Ces nouvelles règles leur permettront de témoigner des objets vus en vol sans craindre que leur hiérarchie les cataloguent comme psychologiquement instables dans un monde d’élite où même un infime écart peut ruiner une carrière et où personne ne veut être «un·epilote qui a vu des aliens».

En reconnaissant l’existence de phénomènes aériens inexpliqués, qui se manifestent parfois plus de 8.000 fois par an aux États-Unis, l’armée sort les ovnis du purgatoire de l’imaginaire pour les placer dans le royaume des sujets d’étude au nom de la sécurité nationale. Mais pourquoi maintenant?

Depuis 2017, le Congrès veut savoir

D’abord parce que le contexte politique est extrêmement favorable. Rappelons qu’en 2017, une enquête extraordinaire de Politico et du Washington Post révélait l’existence d’un programme secret du Pentagone dédié à la vérification de témoignages liés aux ovnis (à ne pas confondre avec les extraterrestres), nommé Advanced Aerospace Threat Identification Program, entre 2007 et 2012.

Un programme financé par le ministère de la Défense à hauteur de 22 millions de dollars (19,7 millions d’euros), dont certaines conclusions posent finalement plus de questions qu’elles n’apportent de réponses.

Après les révélations du directeur du programme Luis Elizondo, qui souhaitait rendre son activité publique afin d’encourager le grand public à témoigner, les députés du Congrès veulent en savoir plus, inquiets pour leur souveraineté technologique et militaire.

L’US Navy indique ainsi au Washington Post avoir mené plusieurs présentations devant les responsables politiques américain·es. La grande muette peut donc compter sur un appui politique solide afin d’améliorer sa conscience situationnelle dans les airs, sans avoir l’air de chasser du petit gris au radar. Elle cherchera plutôt à dénicher des avions furtifs d’un type inconnu développé par une puissance étrangère –sans nommer la Russie, ni la Chine.

Une occasion en or pour les protocoles de détection

Selon Iain Boyd, ancien conseiller scientifique de l’US Air Force, la stratégie est avantageuse à tous points de vue. L’armée reconnaît qu’elle dispose de témoignages sur les ovnis suffisamment étayés pour que l’hypothèse de l’hallucination collective soit écartée.

Ils existent, dans un angle mort de son renseignement. Dès lors, lunique préoccupation de l’armée est d’en apprendre le plus possible sur la nature du phénomène pour évaluer la menace et apprendre à ses troupes quelle attitude adopter –amicale, neutre, hostile– pour y répondre. «Connais ton ennemi et connais-toi toi-même», écrivait Sun Tzu.

S’intéresser sérieusement aux ovnis, écrit Iain Boyd, «représente pour l’armée l’opportunité d’améliorer ses techniques d’identification». Les véhicules militaires sont presque littéralement couverts de capteurs, voyagent en convois, échangent sans cesse des données et sont surveillés par des satellites en orbite: ce sont des dispositifs d’observation et de traque idéaux si tant est qu’on souhaite les mettre à profit.

En leur permettant de récolter des données en temps réel sur ces phénomènes inexpliqués puis en offrant ces données à –au hasard– des algorithmes de machine learning plutôt que de les balancer à la poubellel’armée parviendra peut-être à en apprendre plus sur ces Tic Tac volants qui vont de 0 à Mach 3 en une seconde, sans propulseur apparent, en se déplaçant comme si la gravité ne les concernait pas.

Les militaires croiseront alors de moins en moins d’objets volants non identifiés dans le ciel américain –paradoxalement, ceux qui défieront toute identification n’en seront que plus précieux. Quoi que ces futurs systèmes permettent de repérer, nous autres mortels n’en saurons probablement rien: l’armée américaine a déjà prévenu que tout serait couvert par le secret-défense. On ne rigole pas avec les ovnis. Encore moins s’ils parlent russe.

Source: Korii

La divulgation prochaine des OVNIS


Les anglophones ont forgé le terme « godsend » à utiliser dans des situations où quelqu’un reçoit une bénédiction soudaine et inattendue ou un cadeau au bon moment.  En ayant principalement une connotation positive, on ne l’emploie pas habituellement dans un sens négatif … jusqu’à ce que l’on considère   

2 Thessaloniciens 2:11 : « Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge. »

Maintenant, voici un tournant intéressant : Dieu envoie une forte illusion à ceux qui périssent afin qu’ils croient ce qui est faux.  Oui, beaucoup de ceux qui seront laissés derrière après notre départ (2 Thessaloniciens 2:1-3) accueilleront le sans-loi à venir comme envoyé par le ciel … un véritable envoyé de Dieu.

En plus de la publication de Gary, le mois dernier, et de beaucoup d’autres qui ont concentré leurs efforts à révéler la tromperie étrangère (extraterrestre) et le phénomène OVNI, j’ajouterai mes deux sous et j’intégrerai des passages des Écritures qui, nous l’espérons, éclaireront ce sujet pertinent des temps de la fin.

Guerre Intergalactique vs Inter-dimensionnelle

Comme beaucoup avertissent, ce que les croyants perceptifs ont remarqué, le prince et souverain de ce monde (Jean 14:30 ; Éphésiens 2:2) a bombardé les masses avec des idées extraterrestres et des séries de films entraînées par la prémisse habituelle, la Terre est gravement menacée soit par une menace intérieure ou extérieure ; Les sauveurs extraterrestres arrivent juste à temps pour aider l’humanité ; Parfois, ils sont bons … parfois, mauvais.  De plus en plus, à travers les films, les livres, la télévision, et surtout les jeux vidéo;  mon Dieu, les jeux vidéo !  Savez-vous ce que vos enfants regardent/jouent/absorbent, puis, adoptent comme leur vision du monde ?

Même le New York Times a décidé que l’augmentation exponentielle des observations d’OVNIs est une « nouvelle qui convient pour l’impression ». Presque quotidiennement, je vois un titre où la NASA a trouvé de nouvelles planètes qui ont un potentiel de vie intelligente.  Et, ne le sauriez-vous pas, dans une année où beaucoup d’entre nous s’attendent à ce que le Seigneur fasse l’inattendu en 2017, Ridley Scott récidive à nouveau ce mois-ci avec, Extraterrestres : Alliance.  Quelle étrangeté … comment un titre peut-il être aussi approprié compte tenu de ce que beaucoup d’entre nous attendent bientôt sous la forme d’une alliance trompeuse de paix entre Israël et les nations.

Une grande partie du monde est maintenant prête à accueillir les sauveurs extraterrestres.  À la suite de la résurrection/enlèvement du Corps du Christ, le vide spirituel créé ouvrira la porte aux personnes désespérées pour faire des tentatives désespérées pour la paix et la sécurité.  Un des pionniers de l’exposition de la tromperie extraterrestre et à sonner l’alarme a été L.A. Marzulli.  Si vous l’avez suivi, vous pourriez l’avoir entendu dire une ou deux fois : « Quand nous montons, ils apparaissent.  Quand nous montons, ils descendent ».  Je pense qu’il avait raison.

Avant le dévoilement de notre Seigneur Jésus-Christ au monde, il y aura un autre dévoilement … une divulgation d’une autre sorte.  Contrairement aux mensonges et aux agendas anti-bibliques promus par les milieux universitaires, les médias et un certain nombre d’enthousiastes des extraterrestres, ces êtres qui apparaissent pour sauver le monde ne seront pas des extraterrestres d’une autre galaxie ; Ce sont des êtres inter-dimensionnels : Des anges rebelles qui vont être chassés du ciel et jetés sur terre …

Apocalypse 12 définit la scène

Nous montons.  Ils descendent.  À Unsealed, nous avons écrit de nombreux articles concernant ce chapitre incroyable dans le livre de l’Apocalypse.  Ce chapitre définit vraiment la scène pour les temps de la fin et révèle tous les acteurs majeurs, y compris la naissance du Corps du Christ et son enlèvement vers la Maison du Père (Apocalypse 12:5).  Cependant, un mot de prudence : En ce qui concerne le calendrier des événements, même les signes littéraires dans le ciel, nous devons reconnaître le style superposé des visions de Jean et ne pas essayer de pousser un mouchard lorsque nous lisons le chapitre, verset par verset.

Par exemple, Apocalypse 12:5  vient immédiatement avant 12:6, et le verset 6 est immédiatement avant les versets 7 à 12.  Le moment de ces événements n’est pas strictement séquentiel dans l’ordre.  Il semble y avoir un chevauchement entre l’enlèvement de l’enfant mâle dans 12:5 et le déclenchement de la guerre dans le ciel dans 12:7-12  (une autre couche/chevauchement se produit avec 12:6 et 12:13-17).  La cachette d’Israël dans le désert, nous le savons à partir d’autres passages des Écritures, se produit au cours du milieu jusqu’à la fin des Tribulations.  Selon Ésaïe 66:7-8, nous savons que le moment de notre départ arrive avant les douleurs de l’enfantement d’Israël (voir la publication de Gary). Donc, ne soyez pas découragé, par exemple, si vous n’avez pas marqué tous les détails concernant le signe du dragon (Apocalypse 12:3-4) ; L’incertitude entourant ce signe particulier ne doit rien détourner de l’immense importance du Grand Signe apparaissant le 23 septembre 2017 !

D’accord.  Maintenant, je dois revenir sur la bonne voie.  Nous montons, ils descendent.  Selon le chevauchement mentionné ci-dessus dans 12:5 et 12:7-12, notre départ et notre arrivée au trône de Dieu semblent coïncider avec l’expulsion de Satan et de son entourage d’anges voyous.  En quelques mots, « …et leur place ne fut plus trouvée dans le ciel. » (Apocalypse 12:8).

Hmmm … qu’est-ce qui pourrait donner un indice à cette échelle, quand Michael et ses anges peuvent se battre et prévaloir sur Satan et ses anges ?  Peut-être la présence de l’Église nouvellement glorifiée, une armée de croyants qui viennent d’être ressuscités, transformés et transférés au ciel ?  Je le pense.  Considérons également l’absence flagrante de l’accusateur dans la scène de la salle du trône dans les chapitres 4 et 5 de l’Apocalypse, alors que dans les visions passées, l’adversaire est un antagoniste toujours présent dans la cour céleste de Dieu  (Job 1:6-12 ; Zacharie 3:1-4).

Examinons quelques autres passages de l’Ancien Testament qui révèlent la véritable identité de ces « sauveteurs extraterrestres » tombés qui tromperont les habitants de la Terre après l’Enlèvement.

Ô, comment le puissant est tombé !

Tout d’abord, nous allons commencer par le Psaume 82, et pendant que nous y serons, je vais aussi parler du livre du Dr Michael Heiser, Le Royaume Invisible. Il a rendu un excellent service au Corps du Christ en écrivant ce livre.  Pour un, contrairement à la plupart des pasteurs et des savants, il ne sort pas des ruches pour courir dans les collines quand on lui pose des questions sur Genèse 6:1-4. Provenant du milieu universitaire, il a ouvert la porte à de nombreux autres chrétiens qui étaient autrefois des sceptiques des soi-disant « groupes sociaux » au sein de l’Église.  Vous savez, ceux qui continuent à parler des Nephilim, des Observateurs et du livre d’Hénoch.

Si vous réussissez à obtenir son livre, veuillez lire les deux premiers chapitres.  Il partage un témoignage personnel d’avoir gardé ses yeux ouverts et d’avoir ébranlé le monde en lisantPsaumes 82:1, un jour, devant l’église.  Par conséquent, il a découvert que toute interprétation qui renie que Dieu [l’hébreu, Elohim] détient un tribunal et juge parmi « les dieux » [l’hébreu, Elohim] supprime la vérité et dépouille le passage de son contexte surnaturel et céleste.

Bien sûr, Psaumes 82 est inconfortable pour ceux qui maintiennent rigoureusement un parti pris anti-surnaturel, ou peut-être ne veulent-ils pas être accusés d’enseigner le polythéisme.  Mais, comme l’indique Michael Heiser tout au long de son livre, nous ne devrions pas être protégés de nos Bibles, en expliquant des passages difficiles en faveur de ceux qui s’insèrent dans nos systèmes théologiques bien rangés.  En tant que bons élèves de la Parole, nous devons laisser la Bible être la Bible et nous devons chercher à comprendre les Écritures dans leur contexte original et culturel.

D’accord.  Si vous êtes à bord du Psaume 82 décrivant une scène dans le ciel, où notre Dieu Trinitaire émet des jugements sur « les dieux »ou des êtres célestes aussi appelés Elohim, alors, je veux me concentrer sur les versets 6 et 7. Concernant ces deux versets, Michael Heiser écrit :

« Une lecture rapide du Psaume 82 nous informe que Dieu a appelé cette assemblée du conseil pour juger les Elohim pour la gérance corrompue des nations.  Le verset 6 du psaume déclare que ces Elohim sont des fils de Dieu. Dieu leur dit : J’ai dit : Vous êtes tous des dieux [elohim] et des fils du Très-Haut [beny elyon], vous tous. »  (page 27)

Le gouvernement corrompu des nations ?  D’où vient cette idée ?  Vérifiez Deutéronome 32:8-9, en particulier les versions ESV ou NET (également LXX). Je suis désolé de faire éclater des bulles ici, mais d’autres traductions font que tout est tout à fait inexact.  Le verset 8 devrait lire que Dieu a fixé les limites des nations [après les avoir divisées à Babel] selon « le nombre des fils de Dieu », ou, en grec, « les anges de Dieu », pas n’importe quels dirigeants humains comme « les fils d’Israël ».

Sur la page 322 dans Le Royaume Invisible, Michael Heiser commente plus loin sur la raison de l’Éternel de juger les fils de Dieu placés sur les nations dans  Psaumes 82 :

« Bien que leurs dominations aient été primordialement données par Yahweh, les Elohim inférieurs avaient gouverné d’une manière corrompue et n’avaient pas conservé leur fidélité au Très-Haut.  Au lieu de cela, ils ont accepté les adorations qui auraient du aller à Yahweh seulement. »  (Deutéronome 17:3 ; 29:25)

Et maintenant, avec cette perspicacité, lisez attentivement Psaumes 82:7 :

« Cependant, vous mourrez comme des hommes, vous tomberez comme un prince quelconque. »

Whaou !  C’est vrai.  Ces puissants fils de Dieu qui dominent actuellement les nations, les mêmes puissances et principautés dont parle l’apôtre Paul dans Éphésiens 6, mourront … comme les hommes (le texte hébreu dit littéralement « … tu mourras comme Adam »).  Je crois qu’Apocalypse 12:7-12 saisit le moment où l’Éternel valide Son décret et que ces méchants fils de Dieu sont jetés hors du ciel, juste après que nous ayons été ressuscités et élevés comme des fils nouvellement adoptés et glorifiés de Dieu (Romains 8:19 ; 1 Corinthiens 6:2-3 ; Galates 4:5-7).  Hallelujah, Amen !

* J’ai remarqué un motif intéressant entre les Psaumes 81, 82 et 83.  Tous les trois sont regroupés dans le Livre III dans le Psalmiste et semblent avoir une forte connexion les uns avec les autres, en particulier en ce qui concerne le calendrier prophétique des événements au début des Tribulations.  Le Psaume 81 est notre quintessence par excellence de la « Fête des Trompettes » (Psaumes 81:3) ; La trompette résonne pendant la nouvelle lune et nous sommes enlevés et cachés ce jour-là (Apocalypse 12:5).  Psaumes 82, comme nous l’avons discuté précédemment, correspond à ce qui se produit après l’Enlèvement et implique la chute des « dieux » sur Terre (Apocalypse 12:7-12).  Psaumes 83, comme beaucoup d’entre vous le savez, se rapporte à l’invasion d’Israël par ses voisins arabes environnants lorsque le dragon a été libéré sur la terre pour aller après la femme (Apocalypse 12:6; 13-17).  Cool, n’est-ce pas ?

Les étoiles tombent du ciel et une prison du puits sans fond éclate

Dans le passé, j’ai écrit sur la « langue des étoiles » de la Bible, qui se réfère généralement aux êtres célestes, en particulier dans le livre de l’Apocalypse. Encore une fois, les Écritures sont claires que ces êtres qui tombent sur la terre pendant le Jour de l’Éternel sont des trompeurs malveillants qui se déguisent en anges de lumière et qui désirent les adorations réservées exclusivement à l’Éternel (Corinthiens 11:14-15 ; Apocalypse 19:10).

Notre prochain passage de l’Ancien Testament relatif à la chute de Satan et de ses anges dirigeants provient d’Ésaïe 24:21-23.  Voici le texte dans son intégralité avec quelques points forts et des notes explicatives :

« En ce temps-là [les Troubles de Jacob/Tribulations], l’Éternel châtiera dans le ciel l’armée d’en haut, et sur la terre les rois de la terre.  Ils seront assemblés captifs dans une prison, ils seront enfermés dans des cachots, et, après un grand nombre de jours [à la fin du règne Millénaire – Apocalypse 20:7-10], ils seront châtiés.  La lune sera couverte de honte, et le soleil de confusion [les corps célestes sont ébranlés – Matthieu 24:29], car l’Éternel des armées régnera sur la montagne de Sion et à Jérusalem [Règle millénaire – Apocalypse 20:1-6], resplendissant de gloire en présence de ses anciens [vous et moi inclus ! – Apocalypse 2:26-27 ; 4:4, 10]. »

Un autre trésor dans le livre d’Ésaïe !  Qu’Il est génial, l’Éternel, notre Dieu, qui couvre même la lune littérale de honte [éclipses lunaires] et qui obscurcit le soleil [éclipse solaire] avant le grand et terrible jour de Sa colère (Joël 2:30- 31 ; Apocalypse 12:1-2).

Des sauveurs extraterrestres d’une autre planète dans le cosmos ?  Non, pas du tout.  Que ceux qui sont laissés sur la terre pour être témoins de la divulgation prochaine regardent les Écritures pour être guidés.  Avec miséricorde, Yahweh a révélé l’identité de ces anges rebelles, et, comme nous l’avons vu dans Ésaïe, il a donné un avertissement à l’avance.

Il est également intéressant de noter qu’une fois que « les hôtes du ciel » sont jugés et jetés sur la terre, ils sont rassemblés avec « les rois de la terre ».  La scène mondiale pendant les Tribulations devient alors le bassin de la colère de Dieu, alors que les anges déchus sont dépouillés de leur immortalité et expulsés du royaume céleste afin de rejoindre les fils rebelles d’Adam ci-dessous.  Je crois que ces anges déchus vont certainement conserver une partie de leur force et de leur puissance après leur chute sur la terre, mais ils faneront et diminueront progressivement, peut-être même jusque dans le Millénaire quand ils seront liés et emprisonnés (pensez à une force décroissante et à la durée de vie des enfants suivants d’Adam, après la chute).

* Les super-héros de Marvel Comics vous sont-ils venus à l’esprit lorsque vous réfléchissez à ce que ressembleront les habitants sans méfiance de la terre après la chute de ces fils de Dieu ?

Non seulement il y aura des créatures puissantes et terrifiantes tombant du ciel, mais il y aura aussi des visions encore plus effrayantes venant d’en bas, des monstres angéliques sérieusement infernaux qui seront libérés des parties les plus profondes et les plus sombres du monde souterrain pour faire des ravages à la surface de la terre.

Sur cette question, je proposerai plusieurs passages des Écritures pour la comparaison et l’étude : Genèse 6:1-4 ; Joel 2:1-11 ; 2 Pierre 2:4-5 ; Jude 6 ; et Apocalypse 9:1-11.  Voyons si je peux tracer et connecter les points ici, en commençant par Joel 2 :

 L’armée surnaturelle décrite dans Joël 2:1-11, ce ne sont pas des agents humains de la colère divine ; Ils ne sont même pas des anges bienveillants, non plus.  Contrairement à l’affirmation selon laquelle l’armée de Joël est une forme de militants de l’Église, cette bande de destructeurs qui apparaissent au début du Jour de l’Éternel est également mentionnée dans Apocalypse 9:1-11. Remarquez le contexte immédiat du livre de Joël, une peste littérale des locustes va dévaster la terre d’Israël (Joel 1:4) et le prophète voit aussi un jour où les « locustes » d’un autre type terrorisent les habitants de la terre.

 Comparer Joel 2:4-5 avec Apocalypse 9:3, 7-9 (voyez-vous la connexion ?). Dans l’Apocalypse, on nous donne plus de détails concernant l’origine de cette armée horriblement puissante (Apocalypse 9:1-3).

 Pierre et Jude confirment leur identité et leur origine :

« …qu’il a réservé pour le jugement du grand jour, enchaînés éternellement par les ténèbres, les anges qui n’ont pas gardé leur dignité, mais qui ont abandonné leur propre demeure. » (Jude 6)

« Car, si Dieu n’a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipités dans les abîmes de ténèbres et les réserve pour le jugement. » (2 Pierre 2:4)

  • Le « Tartare » est un terme adopté de la pensée grecque concernant le plus bas endroit où l’on pourrait aller, encore plus bas que l’Hadès [ou, « enfer »]. Frères et sœurs, si vous considérez l’enfer comme un lieu réel (et vous le devriez, parce que Jésus l’a fait aussi – Matthieu 5:29 ; 10:28 ; Luc 16:22-23), alors vous devriez également considérer le Tartare, ou l’abîme [grec, abussos], comme étant un lieu tout aussi réel (les démons que Jésus a rencontrés le considéraient comme un vrai lieu également – Luc 8:31).
  • Finalement, le passage bref, mais profondément important de Genèse  6:1-4 explique l’origine de ces esprits emprisonnés qui seront libérés lors des  Tribulations.  Les mêmes « anges qui ont péché et n’ont pas gardé leur propre demeure » sont les mêmes « fils de Dieu »qui ont pris « les filles humaines » et ont engendré une progéniture gigantesque [Nephilim]avec elles (Genèse 6:2-4).

Une fin Hollywoodienne

D’accord.  Maintenant, voici l’astuce : Et si nous n’avions pas lu des livres comme Daniel et Apocalypse dans la lumière appropriée ?  Et si ceux d’entre nous qui se soucient des prophéties bibliques s’attendaient à ce qu’un dirigeant humain monte sur la scène en tant que candidat à l’Antéchrist, quand il ne serait même pas entièrement humain ou descendu d’Adam ?

Je suis toujours en train de lutter contre cela, alors, je l’offre comme une nourriture finale pour y réfléchir.  J’ai réinterrogé Daniel 9:24-27, surtout en ce qui concerne les deux « princes » opposés mentionnés dans la prophétie.  Je pense que c’est l’heure d’un nouveau regard sur un territoire familier pour ceux d’entre nous qui l’ont été depuis un certain temps.

Compte tenu du contexte du livre dans son ensemble, que se passe-t-il si le « prince à venir »dans Daniel 9:26 est un ange déchu, ou une autre créature hybride ?  Est-ce trop égaré compte tenu de ce que nous connaissons du Christ, « le prince » (Daniel 9:25), qui a des débuts surnaturels ?  Comparez ces « princes » avec Michael, « un prince en chef », qui lutte contre « le prince du royaume de Perse » ainsi que les autres « rois » surnaturels mentionnés dans Daniel 10:13.  Pendant que nous y sommes, peut-être que nous devrions revisiter « Gog »d’Ézéchiel 38-39, il est aussi un « prince en chef » comme Michael (Ézéchiel 38:1-2 ; Daniel 12:1 ; Apocalypse 12:7-12).

Considérez également que l’apôtre Jean n’utilise jamais le terme « Antéchrist » dans l’Apocalypse ; Au lieu de cela, il identifie « l’homme du péché » de Paul   (2 Thessaloniciens 2:3)comme « la bête qui s’élève du puits sans fond » [grec, abussos], ou l’abîme ! (voir Apocalypse 9:11 ; 11:7 ; 17: 8).  Je trouve intriguant que « la bête » de la période des Tribulations ait un court règne avec dix autres rois (Apocalypse 17:12) …  Pourraient-ils aussi être des fils tombés de Dieu qui luttent pour le pouvoir parmi la race humaine ?  Après tout, même s’ils ont été chassés du ciel et révélés à toute l’humanité (Ésaïe 14:16-21), ils ne vont pas abandonner sans combattre et continueront à utiliser tous les moyens nécessaires pour tromper et asservir l’humanité (je vous regarde, religions prostituées du monde.  (Apocalypse 17:1-6, 16-17)

* Un autre lien dans la chaîne : Dans 2 Thessaloniciens 2:8, l’apôtre Paul se réfère au prince de Daniel 9:26 comme à « l’homme du péché ».  Il peut emprunter le langage de l’écrivain de 1 Hénoch et, par conséquent, insinuer son identité surnaturelle.  Voir 1 Hénoch 7:6 où les Nephilim s’appellent « les sans-loi ».

Nous savons que les tombés ont travaillé dans les coulisses, surtout en ce qui concerne la tromperie extraterrestre.  Au cours des Tribulations, ils reviennent où ils ont laissé et utilisent des faux signes, des miracles et des merveilles (2 Thessaloniciens 2:9-10 ; Apocalypse 13:13-14) comme un moyen d’asservir (par conséquent, l’avertissement du saint ange à Jean dans Apocalypse 19:10). Lorsque les « sauveurs extraterrestres » arrivent, l’humanité sera encore séduite dans le culte de ces créatures, tout comme Paul l’a déclaré dans Romains 1:25 :

« …eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement.  Amen ! »

La terre ferait mieux de se préparer pour la vraie vie, un film hollywoodien. Tout ceci arrive bientôt sur la scène mondiale près de chez vous …

Source : Unsealed 

Traduit par PLEINSFEUX.ORG